Grèce : Les banques sont à l’origine de la crise

La crise grecque qui a éclaté en 2010 a été provoquée par les banques (étrangères et grecques) et non par un excès de dépenses publiques de la part d’un État qui aurait été trop généreux sur le plan social. La crise s’est produite quand les banques privées étrangères ont fermé le robinet des crédits d’abord au secteur privé, ensuite au secteur public. Le soi-disant plan d’aide à la Grèce a été conçu pour servir les intérêts des banquiers privés et des pays dominants au sein de la zone euro. Les dettes réclamées à la Grèce depuis 2010 sont odieuses car elles ont été accumulées pour poursuivre des objectifs qui vont clairement à l’encontre des intérêts de la population. Les créanciers en étaient conscients et ils ont tiré profit de la situation. Ces dettes doivent être annulées.

Lire l’article complet de Éric Toussaint

Grèce : Les banques sont à l’origine de la crise, par Eric Toussaint

Ce contenu a été publié dans presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *