Communiqué du « Mouvement Inter Lutte Indépendant » : À tous ceux qui ne comprennent pas les blocus et les manifestations lycéennes

Remy 10387680_294113014112888_8831836494180007461_n

Aujourd’hui des centaines de lycéens et de jeunes sont descendus dans la rue pour manifester.

Leur mécontentement est grand. Il est une une critique directe envers l’État Français, sa police et ses méfaits, qui non-seulement violente, blesse et abuse mais va même jusqu’à tuer. Les contrôles au faciès, les injures des forces de l’ordre, voire même les pressions physiques ou mentales sont des faits communs et connus de tous les jeunes, plus que tous les autres citoyens. Car oui, les jeunes sont des cibles faciles et évidentes pour la police, qui ne culpabilise pas de traumatiser des mineurs ou des jeunes adultes pour faire du chiffre.

On se souvient de Zyed et Bouna tués, des images de nez ou des yeux arrachés par les armes de nos gardiens de la paix, des bras cassés par leurs armures de tortues ninjas. La liste vient de s’alourdir encore une fois, c’est Rémi, un camarade pacifiste de 21 ans, en lutte pour préserver notre terre et ses écosystèmes qui a perdu la vie. Il est mort, tué par une grenade, lançée par un militaire. Quoi de plus normal en temps de guerre ? Une guerre qui oppose des fonctionnaires, des gens payés par l’État pour porter des armes et s’en servir sur l’ensemble de la population civile française.

Voilà pourquoi le MILI appelle ses camarades de classe, comme de lutte :

  • à descendre dans la rue et à montrer la riposte des citoyens qui ne désirent pas vivre en craignant ceux qui sont censés les protéger
  • à bloquer les lycées, à venir manifester, pour faire comprendre que dans une guerre il y a deux camps, et que l’un n’est pas plus légitime ou gagnant

Tant que la police ne sera pas destituée des armes létales et tueuses, tant que les policiers iront se servir dans les écoles pour remplir les centres de retentions, tant que le papier servira a envoyer des OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). Les jeunes seront dans la rue. Les jeunes bloqueront les établissements.

Suite aux assemblées générales qui se sont tenues à la suite de la manifestation :

le MILI appelle à bloquer les lycées et à élargir le mouvement à l’ensemble des établissements

 

manif lyceenes 10710365_877829412236814_1674976501119151265_o

 

En savoir plus sur le Mouvement Inter Lutte Indépendant ici

Ce contenu a été publié dans communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *