Un peu de spiritualité avec Frigide Barjot

http://youtu.be/BAiXaYYTo7c

Lettre ouverte à Frigide Barjot

Ma Frigide, puisque tu m’appelle mon Alex, depuis 15 ans que l’on se connait, je m’adresse une dernière fois à toi. J’ai de beaux souvenirs avec toi, tu connais ma famille, j’ai brunché chez toi, je t’ai donné le bras sur le tapis rouge du festival de Deauville, nous avons dîné à l’Opéra Garnier, j’ai organisé pour toi et ton président de mari de nombreuses fêtes… Mais bon, je suis gay, favorable à l’égalité des droits et à l’occasion démocrate puisque je vote systématiquement en citoyen consciencieux.

Tes propos d’hier me donnent la nausée. Tu as dépassée toutes les bornes et tu es désormais un danger public. Avec ton appel au sang, hier soir je me suis retrouvé à raccompagner les clients jusqu’aux taxis et à les conseiller de faire attention… Tu as ouvert la boite de Pandore de l’homophobie et je ne te le pardonnerais jamais.

Je souhaite que le tombereau de merde que tu as soulevé finisses par te retomber dessus et masquer l’odeur putride de tes propos. Sur le bûcher des vanités ou tu terminera surement, brûles à petit feu et ne prie pas ton Dieu cela ne sert à rien il sera bien le dernier à prendre ta défense tant tes propos et la stature que tu te donnes n’est qu’une imposture lorsque l’on connait un temps soit peu ton parcours.

Je m’arrête là et je remercie Facebook d’avoir inventé la fonction « supprimer un contact » se sera le dernier plaisir que je m’octroie avec toi. »

Alexandre Dousson

Ce contenu a été publié dans video, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *