RESF-LILLE : Nous exigeons le retour immédiat de Kamel Azzaz et le respect du droit de son enfant à vivre en famille


Dimanche 22 juillet, Kamel, lillois depuis 2007, de nationalité algérienne, fait du vélo avec sa fille Lyliane, 11 ans, rue de Lannoy. Des policiers en civil jaillissent d’une voiture pour l’interpeller. Ils l’emmènent à la PAF sans se préoccuper de Lyliane, apeurée et choquée, qui est confiée à un monsieur qui passait et semblait connaître Kamel.

Après une garde à vue, Kamel est mis en rétention au centre de Lesquin. Vendredi matin, les policiers l’embarquent pour l’aéroport de Roissy en vue de l’expulser. Dans l’avion d’Air France, des passagers sensibles à son histoire et à celle de sa famille venue à l’aéroport sans pouvoir le voir, se mobilisent. Choqués et indignés de la violence exercée envers Kamel, ils manifestent leur mécontentement et le commandant de bord fait débarquer Kamel.

Dans la nuit de vendredi à samedi, Kamel, qui a été ramené au centre de rétention de Lesquin, se plaint de douleurs à l’épaule consécutives à ce qui vient de se passer. Le service médical du centre lui donne un médicament pour soulager la douleur. Samedi, Kamel se réveille dans l’avion et ne se souvient de rien.

Aujourd’hui, Kamel est en Algérie, Lylian et sa maman à Lille. Les vacances de Lyliane ont changé, sa vie aussi. Elle est hospitalisée, traumatisée par l’expulsion de son père.

Pourtant, Lyliane est une enfant que la Convention Internationale des Droits de l’Enfant ratifiée par la France protège : elle a le droit de vivre avec ses parents (art 9) et ne doit pas en être séparée contre son gré! Comment maintenir des liens avec son père qui lui a été arraché?

Dans son intérêt supérieur, pour le respect des Droits de l’Enfant, nous exigeons du ministre de l’immigration le retour immédiat du père de Lyliane qu’il a fait expulsé de façon si brutale le 28 juillet.

Signez la pétition ici
Éducation sans frontières

Ce contenu a été publié dans Appels, Pétitions, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *