Rappel : Assemblée Générale festive et auberge espagnole du Collectif Rased 62, vendredi 22 juin 18H, MJVA, place de la Marne, Houdain

« UN Parmi Les Autres » : projections organisées par le Collectif RASED 62 dans le Pas de Calais

 

Récapitulatif :

  • Arras le 22 mai : 140 entrées
  • Lille (CNT) le 6 avril : 30 entrées
  • Hénin Beaumont le 10 avril : 60 entrées
  • Méricourt le 17 avril : 60 entrées
  • Avion : le 20 mars : 60 entrées
  • Boulogne/Mer (Sud éducation) : le 21 mars : 60 entrées
  • Bruay-La-Buissère le 16 mars : 60 entrées
  • Houdain le 30 novembre 2011 : 30 entrées

Total : 500 entrées

Remerciements particuliers à  :

Véronique Delacourt, Jacques Hernu, Dominique Loget, Caroline Troy ainsi qu’aux membres des RASED de Avion, Méricourt, Hénin Beaumont et Arras, qui se sont dépensés sans compter pour assurer le meilleur déroulement de ces manifestations.

Le collectif RASED 62 souligne le soutien apporté par :

  • L’ALRAL 62 cheville ouvrière du projet sans qui rien n’aurait été possible
  • L’AREN 59 qui nous a fait profiter de son carnet d’adresse
  • La FNAREN concepteur, et distributeur du Film
  • le syndicat Sud éducation « Union Syndicale Solidaires » qui a mis à notre disposition sa logistique : salle de réunion, photocopieuses, ses réseaux de communications : site informatique régional et journal académique « INFOS-SUD »

Les projections :

Le public :

  • Beaucoup d’enseignants : professeurs des écoles, conseillers pédagogiques, enseignants référents…
  • Des parents élèves
  • Des responsables politiques locaux : maires, adjoints, conseillers généraux et régionaux…
  • Des membres d’associations : ATD quart-monde, SOS enfants précoces, Secours Populaire…
  • Des professionnels de l’enfance : CMPP, SESSAD, assistantes sociales…
  • Des membres de professions médicales et paramédicales

Remarque :

Aucun supérieur hiérarchique, Inspecteur de l’Éducation Nationale ou autre fonctionnaire d’ordre n’a assisté à nos rencontres… On se demande bien pourquoi !

La diversité des échanges :

Sur le métier lui-même :

  • Demande d’éclaircissements sur le rôle de chacun et le fonctionnement de tous : M.G, M.E, PSY, parents et enseignants
  • La formation de ces personnels spécialisés
  • Sur les menaces d’extinctions des Rased : depuis quand a-t-elle commencé ? Comment et par qui est-elle orchestrée ? Sous quels prétextes ? Quels sont les arguments de vos ennemis ?

Sur la lutte des RASED pour leur survie :

  • Quels sont vos soutiens locaux, régionaux, nationaux ?
  • Comment êtes-vous organisés ?
  • Pourquoi n’êtes-vous pas plus médiatisés ?
  • Quelles conséquences pour votre carrière, votre santé, votre équilibre : mener une longue lutte qui n’aboutit pas doit être épuisant ?

Sur le film :

  • Comment par quel tour de force réussir à réaliser un documentaire d’une si grande qualité ?
  • Ce film décrit-il la réalité ou idéalise t-il la relation à l’inspecteur, aux parents, aux enseignants ?

Remarque :

Il n’est pas toujours facile de répondre, d’argumenter… certaines questions nous ont mis dans l’embarras par exemple sur les « troubles de l’élève », ou le « traitement » des enfants « Dys. » Lorsque l’interlocuteur s’appuyant sur la souffrance des parents dit que : ‘catégoriser un enfant « DYS. » rassure les parents et l’enfant alors que parler de difficultés scolaires et d’enfant pris dans sa globalité peut les inquiéter’

Autres activités de luttes du collectif RASED 62

Dans les Médias

  • Article Échos 62
  • Article N »autre école
  • Émissions radio/télé : PFM, Télé-Gohelle

Dans les institutions :

  • Organisation de manifestations à Arras et Lille
  • Audience à l’Inspection Académique d’Arras
  • Aide aux maîtres spécialisés pour le mouvement
  • Relations avec les syndicats : Sud éducation/SNUIPP-fsu/SE-unsa/Snudi-FO
  • Envois de lettres aux candidats aux législatives 2012 pour rappeler notre lutte et nos exigences

Le fonctionnement basé sur le principe de l’auto-gestion s’est appuyé sur les membres de Rased locaux qui ont pris les contacts, organisé la communication et animé les débats.

Le collectif en retire une grande fierté.

 

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Rappel : Assemblée Générale festive et auberge espagnole du Collectif Rased 62, vendredi 22 juin 18H, MJVA, place de la Marne, Houdain

  1. christiane de nicola dit :

    bonjour et un grand merci à toute l’équipe de Rased en lutte !!!
    Concernant les deux questions que les gens posent sur le film « un parmi les autres », voici des éléments de réponse.
    Le film a été fait par un professionnel avec les moyens du bord. Il a mobilisé beaucoup de volontaires qui trouvaient qu’il était important d’alerter l’opinion publique sur la disparition des aides spécialisées à l’école. C’est un film du coeur.
    Ensuite, ce qui est montré n’est pas du tout idéalisé, c’est la réalité. Pierre a tout simplement posé sa caméra dans un coin et filmé ce qui venait. Il n’a pas fait énormément de prises parce qu’à chaque fois il devait poser un jour de congé (film fait les soirs et week-ends, en dehors de son travail officiel de réalisateur).
    Mais il faut être conscient de la multitude des réalités sur le territoire… Pour arriver à travailler de cette manière, il y a eu plusieurs facteurs : un patient travail d’explicitation du métier aux collègues et à la hiérarchie, sans compromis, avec une spécificité revendiquée haut et fort et fortement argumentée. Etant donné que la rééducation fonctionne très bien (lorsque l’on fait de la rééducation avec des enfants qui relèvent d’une aide rééducative), très vite cela se sait… on gagne donc en crédibilité et en respect. Ensuite, des collègues et une hiérarchie capable de faire évoluer leurs représentations et enfin quelques années de travail dans un même secteur (c’était la cinquième année dans ce secteur, en ce qui me concerne), et voilà !
    C’est possible… Je suis sur Tahiti, et j’ai dû faire face à nouveau à toutes les injonctions paradoxales et les représentations négatives sur notre métier. Mais j’ai tenu bon, sachant que c’était possible de faire évoluer les représentations sur la rééducation. J’ai commencé par donner des écrits à mon IEN et à lui faire voir le film… Elle en a acheté deux et passe son temps à en faire la promotion. Aujourd’hui, soit quelques mois plus tard, dans la circonscription, on reconnait la rééducation et j’ai « carte blanche » de l’administration . Il reste ensuite à faire bouger les choses au niveau de la Polynésie, mais on y travaille !! Je crois que j’adore mettre le bazar…
    Merci encore pour tout, bon courage,
    je vous embrasse
    Christiane de Nicola

  2. christiane de nicola dit :

    En relisant le commentaire que je viens de laisser, j’ai un peu exagéré en disant que l’IEN passait son temps à faire la promotion du film. En fait, elle en fait la promotion mais elle n’y passe pas tout son temps ! J’ai été emportée par mon enthousiasme. Pour le reste, promis, je n’ai pas exagéré.
    Bonne continuation et encore merci pour tout
    Christiane de Nicola

  3. Ping : Compte-rendu de l’Assemblée Générale du collectif RASED 62 - RASED en lutte

  4. Vilain Petit Canard dit :

    Félicitations Christiane de Tahiti pour convaincre ta hiérarchie.
    Et quand tu t' »emportes » c’est légitime : il n’y a pas de mal à se faire du bien !
    Mais triste constat : ton IEN bénéficiant d’une bonne dose d’ensoleillement a donc fait cet effort de sensibilisation, ce qui est loin d’être le cas des IEN exerçant sous la grisaille…

    Encouragements à tous les lutteurs encore en résistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *