François Morel : « le bons sens des braves gens et la sale gueule du deshonneur »

Pour ceux qui ont été troublés par les propos d’extrême-droitisation tenus pendant la campagne électorale… un ancien billet de françois Morel

 

Ce contenu a été publié dans radio, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *