SNUDI-FO : « Aux organisations signataires du communiqué de novembre 2011 sur les RASED »

Chers collègues, chers camarades,

Le Secrétariat National du SNUDI-FO a pris connaissance, avec la plus extrême attention, du projet de communiqué commun concernant « le devenir des RASED ».

Ce communiqué appelle plusieurs remarques de notre part :

S’il mentionne bien « la politique de suppressions de postes », il cible essentiellement  la suppression des RASED. Or, toutes les catégories d’enseignants sont touchées et ce sont toutes ces mesures qui conduisent à une désorganisation généralisée de l’école. Il nous paraît donc difficile de nous adresser à l’ensemble de nos collègues sans demander l’arrêt en urgence de toutes les suppressions de postes, exigence qui n’apparaît à aucun moment  dans le communiqué.

Il n’est à aucun moment fait état, dans ce communiqué, des conséquences de la mise en place de l’aide personnalisée. Or, le rapport des députés Xavier Breton et Gérard Gaudron sur le projet de Loi de finances pour 2012 qui prévoit 14 000 suppressions de postes, précise lui-même que « La réforme décidée en 2008 (décrets Darcos) s’est traduite par des suppressions de postes au sein des réseaux et la « sédentarisation » d’enseignants spécialisés dans les écoles ». Pour le SNUDI-FO, il est indispensable de réaffirmer l’abandon des décrets de 2008 qui a mis en place l’aide personnalisée afin de remplacer le dispositif RASED.

Pour le SNUDI-FO, « relancer le débat public sur les aides spécialisées » avec, entre autres, une adresse aux élus et une demande d’audience au Ministre pour « l’interroger sur ses intentions réelles concernant le devenir des RASED », nous semble bien en-deça des attaques sans précédent contre l’école et les salariés de ce pays. En effet,  les différents Plans Fillon, en application de la politique d’austérité et de rigueur que l’on veut nous imposer, prévoient non seulement la suppression de milliers de postes mais également la remise en cause du statut de fonctionnaire d’état (évaluations des personnels, délai de carence, contrats d’objectifs….). Pour le SNUDI-FO, le devenir des RASED ne peut être dissocié du devenir de tous les postes et de l’exigence du maintien de notre statut de fonctionnaire d’état et de tous les droits et garanties qui s’y rattachent.

Enfin, il nous semble difficile dans un communiqué national de ne pas réaffirmer les revendications en défense des RASED. Revendications rappelées et votées à l’unanimité par notre Congrès National réuni les 9 et 10 novembre à Montreuil :

  • Maintien d’une véritable formation ASH d’au moins 400 heures
  • Départs en stages CAPA-SH à hauteur des besoins dans chaque option
  • Maintien de tous les centres de formation
  • Rétablissement de tous les postes supprimés, notamment le retour des 3000 postes
  • Création de tous les postes nécessaires dans chaque option
  • Refus de toute masterisation du CAPASH
  • Retrait de la circulaire de 2009 sur les nouvelles missions des RASED
  • Un RASED avec ses trois options (E, G et psychologues) pour 800 élèves

Pour toutes ces raisons, le SNUDI-FO ne peut s’associer, en l’état,  au communiqué sur les RASED proposé à l’issue de la réunion nationale du 9 novembre, à laquelle, rappelons-le, nous n’avons pas pu assister puisque nous étions en congrès.

Restant à votre disposition pour toute initiative ou toute demande d’audience au Ministre qui permettrait de réaffirmer les revendications des personnels, en particulier l’arrêt de toutes les suppressions de postes, recevez, chers collègues, chers camarades, l’assurance de notre attachement à la défense des RASED, de l’école publique républicaine et du statut de ses maîtres.

Norbert TRICHARD                                       Marie-France CHICHE

Secrétaire Général                                    Secrétaire nationale en charge de l’ASH

http://fo-snudi.fr/

http://snudifo62.over-blog.com/

Ce contenu a été publié dans communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

One Response to SNUDI-FO : « Aux organisations signataires du communiqué de novembre 2011 sur les RASED »

  1. Laurent dit :

    On peut, éventuellement, penser que le communiqué de FO est une manière de botter en touche… (on peut…ou pas)
    Pourtant, j’ai (modestement) comme d’autres, à plusieurs reprises, fait connaître mon avis : se battre uniquement pour les RASED, c’est aller dans le mur ( les IA l’ont bien compris !!!)… le COMBAT à mener n’est pas seulement celui des RASED, mais celui du type d’école que nous souhaitons (et que nous refusons) …du type de société que nous souhaitons

    Heu…quel est-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *