Contre l’enfermement des enfants : une enfant « retenue » écrit au président de la République

Voici le témoignage de Saydate, jeune fille tchétchène, de 14 ans, que la police est venue chercher chez elle, à Nancy, avec ses frère et sœurs et son père. Ils ont ensuite été transférés au centre de rétention du Mesnil-Amelot (77) (à 300km de leur ville) et séparés de leur mère absente au moment de leur arrestation.

Lors de l’audience au Tribunal administratif de Melun (qui a annulé leur mise en rétention), elle a confié au sénateur Billout, venu les soutenir,  une lettre au président de la République.

Source : RESF 77

Ce contenu a été publié dans communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *