Lettre ouverte de l’ICEM Pédagogie Freinet : soutien à notre collègue Philippe Wain

Philippe Wain est instituteur de la classe unique du village de Bauzy (41) depuis 5 ans. Il enseigne dans des classes à cours multiples depuis 20 ans par choix pédagogique. Il milite à l’ICEM et à l’OCCE et pratique la Pédagogie Freinet depuis plusieurs années. C’est un instituteur reconnu et apprécié par l’ensemble de la communauté éducative (les habitants du village et leur maire, les parents d ‘élèves, les enseignants qui travaillent avec lui).

Il est titulaire, « chargé d’école », et n’a donc pas le statut de directeur.. Depuis les nouvelles réformes, il refuse, en accord avec son éthique professionnelle, de mettre en place le fichier base élèves et les évaluations nationales.

Au mépris de tous les textes qui régissent le statut des enseignants, en dehors de toute commission paritaire et sans même en informer M. Wain, l’Inspectrice d’Académie du Loir et Cher décide de faire apparaître son poste à la deuxième phase du mouvement. Alors que la saisie des vœux est close, il reçoit l’arrêté qui lui retire la fonction de directeur (fonction qu’il n’a pas). Ceci conduit à une situation administrative ubuesque et constitue une sanction qui ne dit pas son nom.

Nous, citoyens, ne pouvons accepter cette injustice et ce déni du droit.

Nous, enseignants Freinet, n’acceptons pas la volonté de fichage généralisé des élèves et de leurs résultats.

C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des citoyens à s’indigner et à réagir

Une commission paritaire aura lieu à l’Inspection Académique de Blois (41) le mardi 30 août à 14h00 qui attribuera les postes d’enseignants du département. Nous vous invitons à vous rassembler devant l’inspection académique pour soutenir Philippe Wain.

Vous pouvez aussi réagir en envoyant une lettre de soutien à l’Inspection Académique.

Coordonnées de l’IA du Loir et Cher : ce.ia41@ac-orleans-tours.fr

Congrès international de l’ICEM, Lille, 26 août 2011

Contact et informations :

Ce contenu a été publié dans Appels, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Lettre ouverte de l’ICEM Pédagogie Freinet : soutien à notre collègue Philippe Wain

  1. Laurent dit :

    Aprés l’ENA (= Ecole Normale d’Auxerre), j’ai bataillé pour être affecté dans une classe unique (du CP au CM2) parceque je savais que l’instit’ précédent travaillait avec un esprit plutôt « Freinet »…
    aujourd’hui, je ferais le même choix

  2. admin dit :

    La mutation d’office de Philippe Wain confirmée par l’IA du Loir-et-Cher

    Comme on pouvait s’y attendre, malgré la présence d’une forte mobilisation le 30 août à Blois devant l’inspection académique, la commission paritaire a confirmé que le professeur des écoles Philippe Wain serait nommé à la rentrée 2011 dans une autre école du département, à Meusnes.

    L’IA n’a pas jugée bon de respecter les procédures les plus élémentaires, en sachant que les motivations de cette mutation d’office se basent sur son refus de renseigner Base élèves et d’effectuer les évaluations nationales, ce qui aurait du donner lieu à une commission disciplinaire.

    Philippe compte bien contester cette décision devant le Tribunal administratif.
    Il a déclaré à l’issue de cette décision : « L’IA continue à dire qu’il n’y a pas sanction mais simple déplacement en précisant que mon nouveau poste est exactement à la même distance de chez moi… c’est visiblement le seul critère qui l’intéresse. Est-il si difficile de voir qu’une mutation, lorsqu’elle n’est pas demandée par l’intéressé s’appelle « mutation d’office », donc relevant des sanctions de catégorie 2 qui nécessitent une CAPD disciplinaire? Mais même avec une décision positive du TA comme dans d’autres cas récents, celle-ci aura lieu dans plusieurs mois voire plusieurs années…

    Quand les délinquants en col blanc qui broient les gens hors cadre légal seront-ils sanctionnés eux-mêmes? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *