CHATEL RÉORGANISE LES SERVICES ACADÉMIQUES

Un projet de décret, qui sera soumis au CSE du 30 juin prévoit une réorganisation en profondeur des services académiques autour des recteurs. Les inspecteurs d’académie ne seraient plus que leurs adjoints et les services seraient mutualisés sur le territoire académique. Le décret entrerait en application au 1er janvier 2012.

« La réunion des recteurs…, des IA, IADSDEN qui s’est tenue à Paris le 9 février a mis en évidence la nécessité de clarifier la gouvernance du système éducatif en académie en plaçant le recteur au centre de la ligne hiérarchique qui va du ministre jusqu’aux établissements scolaires », explique la note de présentation du projet de décret.  « Le ministre a souligné avec insistance la nécessité de constituer de véritables équipes de direction des académies autour du recteur en vue d’une meilleure articulation entre la pédagogie et la gestion ». Le texte s’articule autour de trois idées.

Recentraliser le pouvoir dans les académies. Le décret prévoit de supprimer les compétences des IA DSDEN pour les attribuer au recteur. L’inspecteur d’académie (IA)deviendrait « directeur d’académie » , adjoint du recteur et ayant une délégation de pouvoirs du recteur. Le recteur deviendrait « la seule autorité compétente dans l’académie » en
ce qui concerne l’action éducatrice de l’État (hormis les compétences dévolues aux préfets).

Mutualiser les moyens dans les académies. Le recteur aurait compétence pour définir l’organisation fonctionnelle et territoriale de l’académie. Cela permettrait une mutualisation poussée des moyens et donc des économies même si le texte prévoit « un cadre national de référence ».

Un renforcement de la gestion des ressources humaines. Le texte annonce une redéfinition des missions des IPR et la reconnaissance d’une « fonction de gestion des ressources humaines de proximité. Un secrétaire général adjoint d’académie deviendrait le responsable ressources humaines pour toute l’académie.

Faisant suite aux promesses présidentielles de ne pas fermer de classes en 2012, ce texte amorce une nouvelle gestion académique des moyens qui affectera la vie des acteurs de l’école. Il aura aussi un fort effet sur les corps d’inspection et globalement au climat du système éducatif. Les syndicats devraient prendre position sur ce document dans les jours à venir.

Source : le café pédagogique

Soutenez le Café pédagogique : en adhérant à l’association loi 1901 éditrice du Café pédagogique vous participez à l’aventure d’un média indépendant, animé par un collectif d’enseignants.

Ce contenu a été publié dans presse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à CHATEL RÉORGANISE LES SERVICES ACADÉMIQUES

  1. admin dit :

    Les malheureux I.A. avaient pourtant donné toute les garanties de leur soumission au pouvoir Sarkoziste : Intransigeants avec le petit personnel, ils mènent avec ardeur la lutte contre tout opposant au directives ministérielles, ils saisissent les commissions de disciplines et rétrogradent les désobéisseurs.

    Aidés par une armée de conseillers, d’administratifs et d’IEN, ils sont plus que complices de la gestion désastreuse de l’éducation nationale, il en sont les piliers, les principaux acteurs.

    Je ne les plains pas ces fonctionnaires d’autorité qui imposent avec morgue, au nom de la HIÉRARCHIE des lois illégitimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *