Halte à l’hypocrisie, assumons les valeurs républicaines et européennes pour l’accueil des Roms.

Ces derniers jours ont été l’occasion d’opérations  de police à répétition, d’expulsion sans proposition de relocalisation, de tentatives de renvois illégaux, de dérapages verbaux racistes  « les Roms n’ont plus droit de cité dans le 62 », de destructions illégales de caravanes et d’un jeu de  ping-pong  indécent entre élus locaux laissant les Roms de Dourges dans le plus grand dénuement,  les condamnant à errer maintenant dans le Département du Nord avant de trouver un nouveau terrain. Un dépôt de plainte devant un juge civil ou pénal pour voie de fait caractérisé par une expulsion sans voie ni titre par une personne privée ou publique est à l’étude. J’appelle les élus locaux et les représentants de l’État à se ressaisir !

La situation d’extrême vulnérabilité des Roms dans la région Nord Pas de Calais n’est pas nouvelle et tant à s’accroître par un afflux de personnes dans le Département du Nord. Aujourd’hui, nous constatons même que cet afflux est encouragé sur le terrain puisque l’État ne renouvelle pas le mandat pour l’accompagnement social de ces personnes dans le Pas-de-Calais malgré un investissement certain de ces structures en lien avec le Conseil Général du Pas-de-Calais. Qui plus est cet après-midi deux motards de la Police Nationale ont « accompagné » les familles de Dourges sur l’A1 en direction du Département du Nord en leur bloquant la dernière sortie du Pas-de-Calais à Le Forest.

Serait-ce  une  tentative de mettre en porte à faux la Communauté Urbaine de Lille et sa Présidente ?  De discréditer  une démarche volontariste de mise en place des dispositifs d’urgence, de moyen et de long terme en partenariat avec le Conseil Général, les Villes, les professionnels et les associations ?

Le respect des engagements de la France en matière de droits fondamentaux, de libre circulation et de non-discrimination en Europe est l’affaire de tous. Je suis convaincue que tous les élus républicains de la Région se sentiront concernés, s’engageront concrètement, malgré les pressions de l’État,  pour le respect de ces valeurs et participeront à la stratégie européenne pour l’intégration des Roms.  Le rassemblement et la marche à l’initiative des associations et des bénévoles ce samedi 16 avril à 15h à Dourges est un premier pas en ce sens.

Hélène Flautre – Députée européenne

Contact presse : Mélanie Vallée : 03 21 71 29 79 / 06 70 69 77 66

Ce contenu a été publié dans communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *