Le Front Syndical de Classe condamne l’agression impérialiste contre la Libye

Le Front Syndical de Classe dénonce la guerre impérialiste déclenchée par la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis contre la Libye. Il s’associe aux protestations de la Fédération Syndicale Mondiale et de nombreuses organisations syndicales à travers le monde et déplore que les organisations syndicales françaises n’aient, à l’image de la CES, pas daigné dire un mot de la situation.

Comme au moment de la guerre contre l’Irak, l’intervention des puissances occidentales est fondée sur le mensonge et la prétendue défense des droits de l’homme et des populations civiles. Mais en réalité, les droits de l’homme et la liberté des peuples sont le dernier souci des impérialistes. Car dans le même temps que leurs avions bombardent les libyens, ils donnent le feu vert aux dirigeants corrompus du monde arabe encore en place comme au Yémen et à Bahreïn pour engager une féroce répression avec l’intervention armée de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis contre les populations civiles exigeant la démocratie (des centaines de morts par arme à feu dans le silence de nos médias et de nos « grandes consciences humanitaires »).

La question centrale pour les impérialistes est bien, après avoir soutenu jusqu’au bout les Ben Ali et les Moubarak, de mettre un coup d’arrêt au puissant mouvement démocratique dans le monde arabe et de préserver leurs intérêts géostratégiques dans la région afin de protéger et d’étendre le contrôle des ressources pétrolières au profit des transnationales.

Ne soyons pas dupes des prétextes invoqués par nos médias pour justifier cette politique et ces objectifs ! Les médias aux ordres mentent autant sur la Libye (ou la Palestine, l’Irak, Cuba…) qu’ils mentent sur les retraites, les services publics, les salaires… D’ailleurs, les guerres de brigandage impérialiste sont le versant international de la politique de casse sociale généralisée menée en France, au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis au profit des monopoles capitalistes.

Le FSC appelle à renforcer la solidarité et la défense du peuple libyen, à exiger l’arrêt des bombardements contre la Libye et à appuyer les initiatives internationales comme celles venant d’Amérique latine visant à mettre un terme à la guerre en Libye, seule solution de nature à protéger réellement les populations civiles.

Front Syndical de Classe, le 23 mars 2011

http://www.frontsyndical-classe.org/

Ce contenu a été publié dans communiqué. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *