Turbulences sociales : solidarité avec les réfugié-es de Steenvoorde face à la nouvelle offensive de l’extrême droite !

À Steenvoorde, l’association « Terre d’Errance » gère un camp de vingt cinq Érythréens en leur offrant une aide matérielle, alimentaire et sanitaire.

Cette démarche est une réponse humanitaire à la politique migratoire de la
France et de l’Europe dans son ensemble qui est de plus en plus restrictive et xénophobe.

Pourtant pour certains, la politique du gouvernement n’est pas suffisante, pas assez ferme, pas assez raciste, pas assez nationaliste.

C’est ainsi que l’extrême droite régionale par le biais de la maison flamande tente une ultime provocation et appelle à manifester à Steenvoorde pour réclamer la fermeture du camp et rester « maître chez nous »…tout est dit !

La politique agressive du gouvernement contre l’immigration semble avoir libéré la parole des fascistes et autres réactionnaires qui ne se cachent plus pour vomir leur haine de l’autre.

Face à eux, opposons leur notre solidarité internationale, réclamons la libre circulation des personnes et la régularisation de tou-tes les sans papier-es !

Nous vous donnons rendez-vous le dimanche 27 février à 11h00 devant la mairie de Steenvoorde pour exprimer notre rejet de la xénophobie et du racisme.
Pour les lillois qui souhaite se rendre au rassemblement en co-voiturage : pré-rendez-vous à 12h devant le métro Porte de Valenciennes.

Nous invitons toutes les organisations qui le souhaitent à se joindre à notre initiative.

Turbulences Sociales

Ce contenu a été publié dans Appels, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Turbulences sociales : solidarité avec les réfugié-es de Steenvoorde face à la nouvelle offensive de l’extrême droite !

  1. Avancement du contre-rassemblement de dimanche à 10h suite aux négociations secrètes entre l’extrême droite et la police

    Turbulences Sociales à appelé il y a quelques jours à un contre-rassemblement à Steenvoorde ce dimanche 27 février pour s’opposer à la venue des fascistes de la maison flamande et d’Opstaan dans la commune et réclamer la totale liberté de circulation des individu-es, y compris ceux des camps de réfugiés.

    Nous venons d’apprendre que le rassemblement de l’extrême droite initialement prévu à 15h00 sera avancé à 12h00 et ce suite à une négociation privée avec la police.

    L’État a encore une fois choisi de négocier secrètement avec les fascistes pour leur permettre de se rassembler avec sa complicité et sans aucune opposition.

    La préfecture préfère s’octroyer des petits arrangements avec les haineux d’Opstaan et les laisser publiquement vomir leurs propos racistes et xénophobes !

    Dans ces conditions, Turbulences Sociales a décidé d’avancer l’heure du contre-rassemblement à 11h00 devant la mairie de Steenvoorde (Place Jean Marie Ryckewaert).
    Un covoiturage est organisé au départ de Lille à 10h00 sur le parking de la Porte de Valenciennes.

    Turbulences Sociales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *