ALRAL info mars 2011 : Association Laïque des Rééducateurs de l’Académie de Lille

Le regroupement de janvier a surtout été l’occasion de débattre sur l’analyse de pratiques. Nous avons parlé des arguments à avancer pour justifier le choix d’une médiation en rééducation.

Justifier le choix d’une médiation se fait surtout en direction de la hiérarchie. C’est un travail difficile car on est loin du domaine des apprentissages, loin du pédagogique.

Le rééducateur travaille avec une personne et a à considérer cette personne dans sa globalité. Du point de vue affectif, relationnel, du point de vue du développement psychique, du point de vue psychomoteur, tout est à prendre en considération pour mieux cerner les besoins de l’enfant. Le choix de la médiation n’en sera que plus aisé.

Il s’agit surtout de démontrer que les apprentissages se réalisent sur une base de compétences plus fondamentales qui ont à voir avec un équilibre affectif et psychique. Une fois ces compétences restaurées, l’enfant se sentira autorisé à faire, à découvrir le monde, à remobiliser sa pensée, à apprendre.

Le travail du rééducateur se situe là. Avancer des arguments serait surtout de mettre en évidence la relation entre ce que l’enfant travaille en rééducation et ce dont il a besoin pour développer ses compétences cognitives.

Actuellement l’aide souhaitée par les IEN serait principalement d’ordre pédagogique, reniant parfois même la fonction du rééducateur et au-delà le rôle de la rééducation. Depuis longtemps, nous sommes face à une réticence de la part des IEN à comprendre ce qui se joue en rééducation.

Nous observons une méconnaissance du processus rééducatif, ce qui entraine des contradictions dans les demandes d’intervention des IEN

  • co- intervention privilégiée ou au contraire déconseillée
  • harmonisation de toutes les procédures ou pas d’harmonisation
  • priorité sur des publics spécifiques, enfants présentant des difficultés importantes ou relevant de la MDPH, ou au contraire prise en compte de toutes les demandes d’aides
  • Actions de prévention mise en avant ou au contraire niée

Justifier ses choix de médiations c’est aussi s’appuyer sur la théorie, sur des textes de recherche sur les pratiques rééducatives. Depuis de nombreuses années, certains chercheurs, certains rééducateurs ont élaboré des écrits qui apportent un fondement à la rééducation.

Au cours d’une inspection, il serait utile de mettre en avant des textes de théorie sur :

  • la spécificité du rééducateur et sur le respect de cette fonction
  • sur le travail avec la personne, le sujet
  • le mal être de l’enfant à l’école, la souffrance à l’école
  • le choix des médiations en rapport avec la problématique de l’enfant
  • l’éthique du rééducateur ou de l’enseignant spécialisé. (le texte de la Fnaren qui date de 89 est toujours d’actualité)

Certains textes peuvent déstabiliser un inspecteur. Mais en aucune façon, l’enseignant spécialisé ne peut se laisser influencer par autrui dans sa réponse professionnelle à la problématique de l’enfant.

Infos de l’ALRAL

Notre prochain regroupement aura lieu le 9 mars de 9h30 à 12h30 à Wizernes.


Ordre du jour :

  • réflexion sur les pratiques rééducatives :
  • Le contrat ou le projet ?
  • Quelle place pour le rééducateur dans la relation professionnelle à la famille ?
  • Comment peuvent se mettre en place l’accompagnement et l’aide à la parentalité ?
  • Quelle place tient le rééducateur par rapport au maître qui demande une aide ?
  • Quelles pratiques d’accompagnement ?

D’autres dates et d’autres thèmes à retenir :

  • 13 avril à Arras
  • 25 mai à Wizernes
  • 22 juin à Arras (Assemblée Générale de l’Alral)

Les thèmes proposés pour les autres regroupements :

  • rééducation individuelle, de groupe, relationnelle, systémique
  • l’entretien, les divers entretiens, les techniques employées au cours de l’entretien …
  • Maryse Métra, interviendra le mercredi 5 octobre 2011 à Arras. Le thème de cette intervention sera affiné au cours du dernier trimestre.
  • Corinne Moy, formatrice au collège ASH de l’IUFM de Paris a été contactée par l’ALRAL 62 pour une Conférence sur le thème de l’enfant sujet et l’entrée dans la lecture. Cette conférence est programmée le 4 mai. Elle serait ouverte aux rééducateurs, aux maîtres E et aux psychologues scolaires de la région.

Infos du Collectif Rased 62

Le forum des Rased programmé le 2 février a été un succès. Près de 100 personnes étaient présentes.

Les interventions de Jean Biarnes, de Daniel Calin, de Claudine Ourghanlian et de Pierre Delion ont été revigorantes pour les personnels des Rased qui se sentent bien démunis face au mépris de l’Institution.

Nous avons apprécié les différents points de vue et les analyses apportées sur la transformation de l’Ecole et du statut de ses personnels. Nous avons pu prendre la mesure de ce qui se mettait en place pour l’enfant à l’école.

L’enfant n’a plus sa place de sujet, il est chosifié, évalué sans cesse. Il n’y a plus d’espace de création, ni d’espace d’expression dans les classes. L’acquisition de compétences est devenue le seul objectif de l’Ecole et l’élève qui ne réussit pas devient fautif.

Sur le site « Rased en lutte » un compte rendu a été mis en ligne et permet d’apprécier le contenu des conférences. Je joins à cet alral info un compte rendu de l’intervention de Madame Ourghanlian. J’ai indiqué dans cet écrit, pour plus de lisibilité, le contexte de certaines actions auxquelles Claudine Ourghanlian fait référence.

Le 16 février avait lieu la réunion du Collectif Rased 62 suite à la journée du 2 février. Nous n’étions plus qu’une petite dizaine de personnes pour discuter d’actions possibles en mars. Le constat de nouvelles suppressions de postes a été fait.

Mais cette année, cela est plus insidieux, plus sournois car les IEN ne donnent pas d’infos ou très peu. Il semble qu’ils aient reçu une injonction à ne communiquer les fermetures de postes qu’après les élections cantonales. Les personnels concernés par les fermetures seront informés vers le 5 avril pour une participation au mouvement le 11 avril ! Cela laisse peu de temps.

Une journée d’actions est prévue le samedi 19 mars à l’appel des syndicats et des fédérations de professionnels. Le Collectif Rased 62 s’associe à cette journée.

Une manifestation est prévue l’après midi. Le lieu reste à préciser mais ce sera à Lille sans doute. L’idée de réunir un groupe RASED a été retenue. En effet depuis plusieurs manifestations, les personnels Rased se diluent dans les cortèges et ne sont plus regroupés. Il serait important de redonner une visibilité aux Rased à l’heure où ils sont de plus en plus menacés.

Armez vous de vos gilets jaunes, de sigles « Rased », de tout ce qui peut faire du bruit et rendre visible !

Infos ALRAL 62

Mercredi 9 mars 2011,  regroupement pour tous, de 9h30 à 12h30, à Wizernes, salle du Foyer près de la Mairie

Par la A 26, prendre la sortie 3 -Saint-Omer- tourner à gauche direction Boulogne. Au rond point, prendre la direction : Setques, Esquerdes, Hallines, Wizernes. A Wizernes, direction centre-ville, avant la place (mairie), tourner à droite, puis prendre la 1ère à droite et la 1ère à gauche.

Il sera possible de prendre le repas ensemble

Ordre du jour :

  • Pratiques en rééducation : le contrat ou le projet ?
  • Échanges autour de la journée du 2 février sur les Rased
  • Infos pratiques concernant les actions à venir en mars et les projets de conférence.
  • Temps de discutions autour de la Motion d’orientation de la Fnaren.
Ce contenu a été publié dans Agenda, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à ALRAL info mars 2011 : Association Laïque des Rééducateurs de l’Académie de Lille

  1. diez dit :

    Bonjour,
    Plusieurs membres d’un RASED de la circonscription de Valenciennes Condé souhaitent venir à la conférence de Maryse Métra , le 5 octobre, à Arras. Pouvez vous me préciser le lieu, et s’il est nécessaire de s’inscrire.
    merci d’avance
    sylvie diez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *