Répartition par académie des 3 367 suppressions de postes dans le primaire : le Nord – Pas de Calais saigné à blanc

AcadémieNombre d'enseignantsSuppressions
AIX-MARSEILLE 13 562,00 -98
AMIENS 10 492,50 -149
BESANÇON 6 219,75 -94
BORDEAUX 14 367,25 -98
CAEN 6 883,50 -195
CLERMONT-FERRAND 6 155,00 -104
CORSE 1 443,00 -15
CRÉTEIL 24 275,50 -120
DIJON 8 306,50 -125
GRENOBLE 15 296,00 -40
LILLE 20 938,50 -336
LIMOGES 3 380,00 -53
LYON 14 316,50 -62
MONTPELLIER 12 453,50 -95
NANCY-METZ 12 243,00 -298
NANTES 13 224,00 -71
NICE 9 402,50 -116
ORLÉANS-TOURS 12 547,50 -120
PARIS 7 598,00 -77
POITIERS 7 987,00 -77
REIMS 7 300,00 -131
RENNES 10 831,50 -75
ROUEN 9 625,00 -156
STRASBOURG 9 155,75 -177
TOULOUSE 13 163,50 -150
VERSAILLES 29 183,00 -120
GUADELOUPE 3 131,00 -85
GUYANE 2 257,00 -40
LA RÉUNION 6 140,00 -75
MARTINIQUE 2 756,00 -95
MÉTROPOLE + DOM 314 634,25 -3 367


Les postes de Rased, de titulaires mobiles, de petites sections en écoles maternelles vont trinquer !

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 Responses to Répartition par académie des 3 367 suppressions de postes dans le primaire : le Nord – Pas de Calais saigné à blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *