La notation des fonctionnaires d’État, mise en place en 1946, sera supprimée début 2012

La notation des fonctionnaires d’État, mise en place en 1946, sera supprimée début 2012 au profit d’un entretien d’évaluation annuel, selon un décret paru vendredi au Journal officiel, mais plusieurs syndicats sont opposés à cette mesure.

Il s’agira d’une évaluation écrite faite à la suite d’un entretien puis communiquée à l’agent, et non plus une note chiffrée, selon le texte, évoqué par Les Echos dans leur édition de jeudi.

Le système de notation chiffrée était « incroyablement formel », commente-t-on dans l’entourage du secrétaire d’État à la Fonction publique Georges Tron.

Avec l’entretien individuel, « il s’agit de redonner un vrai rôle à l’employeur public » quand il évalue ses personnels, a-t-on poursuivi de même source.

Pendant l’entretien, « l’agent pourra parler de ses besoins de formation, du fait qu’il veut passer un concours etc… », dit-on encore au secrétariat d’Etat.

Suite à cet entretien, le supérieur de l’agent pourra le cas échéant faire des propositions d’avancement.

La fin progressive de la notation chiffrée des fonctionnaires avait été annoncée fin 2006 par le ministre de la Fonction publique de l’époque, Christian Jacob, avant de figurer dans la loi sur la modernisation de la Fonction publique de 2007.

La notation individuelle a commencé à être remplacée à partir de 2007 par des entretiens, d’abord dans des administrations « volontaires ».

Outre la Fonction publique d’État, la mesure sera aussi généralisée dans les Fonctions publiques hospitalière et territoriale.

La FSU, premier syndicat dans la Fonction publique d’Etat, est opposée à cette mesure. « L’individualisation du système va supprimer les critères collectifs : sur quoi va-t-on comparer les agents ? », se demande Anne Feray, interrogée par l’AFP.

Elle craint aussi que les supérieurs hiérarchiques aient tendance à favoriser les cadres plutôt que les fonctionnaires de catégories inférieures.

Selon elle, les entretiens individuels expérimentés jusqu’ici, par exemple pour les personnels non-enseignants de l’Éducation nationale, ont donné lieu « à de très nombreuses contestations » de la part des agents…

La suite sur : lemonde.fr

Ce contenu a été publié dans presse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

One Response to La notation des fonctionnaires d’État, mise en place en 1946, sera supprimée début 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *