RASED : la Sarthe anticipe l’application du schéma d’emploi 2010-2013

A la rentrée la plupart des écoles du département ne pourront plus bénéficier de l’intervention des réseaux d’aides, particulièrement en milieu rural !!

Quelques jours avant les vacances, les IEN de chaque circonscription ont réuni dans la précipitation les personnels des RASED pour annoncer dans une confusion et une incohérence la plus totale une injonction de l’IA à savoir la réorganisation des RASED dès la rentrée 2010 :

– les personnels seront sédentarisés sur une, deux ou trois, quatre écoles déterminées comme prioritaires par l’IEN de la circonscription en fonction de critères inacceptables voire loufoques (le lieu de la résidence familiale par exemple)

– les autorisations de déplacement seront limitées ou inexistantes pour les personnels E et G (le discours varie en fonction des circo) , seul-e-s les psychologues pourraient se déplacer.

– les enveloppes kilométriques seront minimales ou nulles (là encore pas d’harmonisation des propos)

– le lieu de résidence administrative pourrait être modifié selon certain-e-s IEN, y compris en cours d’année ( ce n’est pas légal)

– les aides devront être massées, les personnels RASED utilisés comme personnel ressources

– ce fonctionnement est prévu pour le premier trimestre, rien n’est dit pour les trimestres suivants

– l’annonce de ces mesures aux écoles, aux familles et aux élèves n’est pas officiellement envisagée,(certain-e-s IEN ont demandé aux personnels des RASED de s’en charger !).

Ces mesures scandaleuses se font dans le plus grand mépris des élèves, des familles et des équipes. Elles nient les projets en cours ou prévus dans les perspectives de travail de l’année scolaire à venir. Elles vont accentuer les injustices territoriales. Leurs mise en oeuvre est sans doute la première étape d’une disparition programmée du dispositif RASED ainsi que l’application des autres projets prévus dans le schéma d’emploi 2010-2013 : augmentation des effectifs fiche n°1 non scolarisation des 2 ans fiche 3, réduction des besoins de remplacements fiche 2 sédentarisation de tous les personnels qui ne sont pas devant élèves, suppression des personnels affectés à d’autres fonctions fiche 5

La fin de l’introduction du cahier de doléances des états générEUX pour l’enfance ayant eu lieu par le 26 mai 2010 et regroupant 112 textes de 80 organismes se termine ainsi :

« Michel Del Castillo écrit quelque part que le silence, c’est la décence. Les états générEux pour l’enfance ont décidé d’être délibérément indécents. Ils prennent la parole que l’on ne leur a pas donnée et maintenant ils la rendent à tous, pour qu’ensemble, nous construisions une vraie politique pour l’enfant en France. » Ensemble, par nos mobilisations, nous avions réussi à éviter la fermeture de 1300 postes RASED en 2008-2009, ensemble il nous faut reprendre la diffusion d’informations, les actions de protestations contre la totalité de ces projets destructeurs qui s’éloignent un peu plus à chaque fois de l’école de la réussite pour tous. Ensemble soyons délibérément indécents.

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *