ACADOMIA : Les fichiers illégaux

L’institut de cours à domicile ficherait ses professeurs et ses élèves sur des critères très privés.

Le leader du soutien scolaire mauvais élève selon la Cnil ?

Selon le Parisien, Acadomia aurait fait l’objet d’un avertissement de Commission nationale informatique et libertés et les faits auraient même été signalés au parquet de Paris le 17 mai. Le gendarme du fichage reproche notamment à l’institut de cours à domicile de stocker des informations sur certains professeurs qu’il recrute, d’autres qu’il ne recrute pas, et enfin les professeurs démissionnaires.

Des informations parfois très privées, d’ordre médical ou familial, rarement étayées.

– Un postulant était-il vraiment « en liberté surveillée pour affaire de pédophilie » ?

– Fallait-il spécifier qu’un autre « pue » ?

– Le cancer de l’utérus de la mère d’un professeur a-t-il besoin d’être mentionné ?

Acadomia épinglé pour fichage par la Cnil

Ce fichage très personnel touche aussi les clients. Les parents des élèves seraient qualifiés parfois de façon ouvertement injurieuse et donneraient des détails d’ordre privé.

Autre reproche de la Cnil : les informations seraient conservées sans limitation de durée …

la suite sur : l’express.fr

Ce contenu a été publié dans presse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *