Tract : L’ÉCOLE PUBLIQUE EST EN DANGER !

50000 fermetures de postes en 3 ans dans l’Éducation Nationale !

Le gouvernement installe une « logique de marché scolaire » dans laquelle l’éducation se vend comme une marchandise. Ainsi des moyens supplémentaires sont accordés aux établissements privés. Il fait appel à des retraités, des étudiants, des personnels non formés et en contrat précaire pour remplacer les professeurs absents. Certains recrutements se font même par les petites annonces des journaux

Tout cela conduit à dégrader davantage les conditions d’apprentissage, de vie et de sécurité  des élèves et des personnels dans les écoles et établissements scolaires.

Tout cela vise à CASSER le service public d’éducation pour en donner la meilleure part possible à des organismes payants . Adieu le projet de donner à tous les enfants la possibilité d’accéder à la même école!

Une situation particulière : celle de la FORMATION des enseignants

La promesse présidentielle d’une reconnaissance de la formation initiale au niveau BAC +5 ( ou Master ) permet à court terme l’économie de 10 à 12000 postes , ceci en supprimant l’année de stage en situation professionnelle.

Cette formation où la compétence pédagogique est négligée ( savoir préparer ses cours, savoir conduire la vie d’une classe, etc.) permet d’économiser 7000 euros sur la rémunération d’un enseignant sur la durée de sa carrière, ceci alors que le gouvernement annonce bruyamment leur revalorisation. C’est une imposture !

Mais le pire est à venir pour les élèves eux-mêmes. Ces nouveaux enseignants , à peine préparés , seront lancés dans le métier , le plus souvent sur des secteurs difficiles , avec les conséquences que l’on peut imaginer pour les élèves. Il est question de faire suivre les cours de ces professeurs débutants par des tuteurs qui seront présents dans leurs classes…et seront eux-mêmes remplacés par des étudiants au contrat mal déterminé. C’est un retour en arrière qui recrée en masse des situations de professeurs précaires, souvent sans formation au moment de l’entrée en fonction.

Quant à la formation continue pour améliorer les pratiques d’enseignement , elle se réduit d’année en année.

Les enfants ne sont pas des marchandises !
Enseigner ne s’improvise pas !

Le comité  citoyen pour l’école publique Artois-Gohelle dénonce la mise à mal des conditions d’accueil et d’enseignement dans les écoles et établissements de l’Education Nationale !

Il invite chacune et chacun à en faire autant et à le rejoindre pour défendre et améliorer le service gratuit et laïc de l’école publique.

Prochaine réunion du comité le lundi 3 Mai 2010 à 18h00 à LIEVIN ( Salle du RDC de l’hôtel de ville)

mail : comite.citoyen62@laposte.net

Ce contenu a été publié dans Agenda, communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Tract : L’ÉCOLE PUBLIQUE EST EN DANGER !

  1. vilain petit canard dit :

    Les slogans des affiches en intro sont originales !
    Félicitations Admin.

  2. Courbière Anne dit :

    Continuons à faire « vivre » la résistance pédagogique par tous les moyens d’expression possibles. La prise de conscience continue de se faire. Merci à ceux qui agissent, qu’ils sachent qu’ils sont soutenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *