Question écrite déposée par Jean Glavany, député, au ministre de l’éducation nationale : quelle correction statistique pour assurer la comparabilité des deux évaluations 2009 et 2010 ?

Le flou des statistiques

Le flou des statistiques

14.04.2010.

Monsieur Jean Glavany attire l’attention de Monsieur le Ministre de l’Education Nationale sur la réforme de l’enseignement primaire et plus particulièrement sur les évaluations des CM2.

Ces évaluations sont annoncées comme des piliers de la réforme : fournir des indicateurs ’évaluation, lutter contre l’échec scolaire et mettre en place de nouveaux programmes.

Or il  s’avère que les services du ministère ont dû procéder à une correction statistique pour assurer la comparabilité des deux évaluations 2009 et 2010. Dans un  courrier adressé aux enseignants, il est précisé qu’il est impossible d’établir des comparaisons entre les résultats  dans leur école et ceux constatés au plan national. Les épreuves de 2010 auraient été plus difficiles. Les résultats qui figurent sur le plan national ont donc fait l’objet de corrections destinées à remettre les élèves sur la même échelle.

Ces corrections, qui ne semblent pas de simples petits ajustements, portent à s’interroger quant à la validité des résultats et donc de l’ensemble du processus.

Il souhaiterait donc savoir dans quelles mesures ces évaluations restent fiables, à quoi elles servent et demande une clarification des objectifs poursuivis.

Ce contenu a été publié dans communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *