Inspection académique du Pas de Calais : Prévention des comportements racistes et xénophobes.

Arras, le 31 mars 2010

L’inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’Éducation nationale
à
Mesdames et Messieurs les directeurs d’école s/c de Mesdames et Messieurs les Inspecteurs de l’Éducation Nationale

Objet : Prévention des comportements racistes et xénophobes.

J’ai observé depuis le 1er janvier 2010, une nette augmentation d’incidents liés à l’expression par les élèves de propos discriminatoires.

J’ai également relevé la multiplication des références aux symboles du régime nazi, croix gammées tracées sur des trousses ou des cahiers par exemple, y compris par de très jeunes élèves.

Ces faits doivent être pris au sérieux. Étant également susceptibles de recevoir une qualification pénale, je vous demande d’en informer systématiquement par écrit le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance.

Chaque situation de ce type doit donner lieu à une intervention collective pour rappeler la loi et renforcer l’éducation à la citoyenneté. Parallèlement, je vous invite à entrer en dialogue avec les parents des élèves concernés pour les alerter sur le comportement de leur enfant et les associer à votre action.

Plus largement la prévention des comportements racistes et xénophobes doit être portée par chacun des personnels de l’école ou de l’établissement, et partagée avec les membres de la communauté éducative et les partenaires.

Vous trouverez sur le site Eduscol des outils pour soutenir vos initiatives.

Je suis à votre disposition pour compléter votre information sur tout point qui vous semblerait utile.

Yannick Tenne

Ce contenu a été publié dans communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Inspection académique du Pas de Calais : Prévention des comportements racistes et xénophobes.

  1. admin dit :

    le mieux est l’ennemi du bien, dans sa communication, l’I.A. dit :

     » Ces faits doivent être pris au sérieux. Étant également susceptibles de recevoir une qualification pénale, je vous demande d’en informer systématiquement par écrit le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance.  »

    Le signalement systématique au procureur je trouve cela excessif !

    Je me vois mal dénoncer un petit gosse de 7 ans qui dit ou dessine des symboles factieux par imitation, ignorance ou bêtise ambiante.

    Par contre, informer les parents et faire une intervention ou une action collective contre le racisme, la xénophobie et le nazisme je suis d’accord .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *