Le ministère recherche activement 200 désobéisseurs

 avis de recherche par danslesnuages/ Emmanuelle Gerun

avis de recherche par danslesnuages/ Emmanuelle Gerun

Après l’appel des 200 maîtres contre les évaluations CM2, le Ministère de l’Education nationale a demandé aux inspecteurs de se mettre à la recherche de ces maîtres qui appellent à des formes d’actions qui paralyseraient les évaluations CM2 2010.

Plusieurs Inspecteurs de l’Education nationale ont pris contact avec les signataires de l’appel des 200 maîtres afin de prendre rendez-vous pour connaître les raisons de l’Appel (?) et les actions qui seront entreprises au moment des prochaines évaluations CM2, du 18 au 22 janvier.

Est-ce que l’administration aura le même souci de « dialogue » avec la dizaine de sections syndicales qui ont déjà appelées au boycott ?  Est-ce que des sanctions seront prévues contre Gérard Aschiéri de la FSU qui, avec la CGT et Solidaires, appelle à la grève le 21 janvier ce qui pourrait avoir comme conséquence d’invalider totalement les évaluations si la grève est bien suivie ?

En effet, l’année dernière, lors de la saisie des résultats, les directeurs ont eu la surprise de voir automatiquement supprimé de la base de données les élèves qui ont été absents une seule journée pendant le temps de la passation. Preuve, s’il en fallait une, que cette évaluation n’est pas un outil pour construire une aide individualisée pour les élèves (contrairement aux évaluations d’avant Darcos) mais une compilation de chiffres dont le but est tout autre. D’ailleurs aucun logiciel n’a été pensé pour permettre aux enseignants des classes de CM2 d’exploiter les résultats (encore une foi, contrairemant aux évaluations d’avant Darcos ).

Le Ministère doit avoir le courage de refondre ces évaluations et de les placer en début d’année scolaire. Il ne serait pas inutile, selon un avis tout personnel, qu’il y ait des évaluations à chaque niveau, chaque rentrée. Elles pourraient être constituées de questions portant sur un noyau de compétences fondamentales (déchiffrage, compréhension de texte simple, base de la numération) et de questions par niveau (de la grande section au cm1) sur les contenus et les compétences travaillés tout le long de la scolarité.

Sébastien Rome

Ce contenu a été publié dans textes, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *