Demande Audience IA conjointe des trois associations professionnelles d’enseignants de RASED – Avenir des RASED et de la formation spécialisée

Mesdames et messieurs, chers collègues,

l’Association des Maîtres E du Pas de Calais (AME62), l’Association Laïque des Rééducateurs de l’Académie de Lille (ALRAL62) et l’Association Française des Psychologues de l’Education Nationale (AFPEN) déposeront demain une demande d’audience conjointe à l’Inspection Académique du Pas de Calais.

En effet, suite aux réunions d’informations organisées dans les trois bassins ASH le mercredi 20 janvier auxquelles nous avons pu assister, nous souhaitons interpeler l’Inspecteur d’Académie sur le devenir des formations CAPASH E et G et exigeons des explications claires sur le nombre et le devenir des postes E et G restés vacants à l’issue du dernier mouvement.
Il est intolérable, alors même que le recteur de l’Académie de Lille a donné son accord pour l’ouverture d’une session CAPASH G en 2011, que les IEN ASH puissent anoncer qu’il n’y aura aucun départ en formation G dans notre département.

Il est intolérable et parfaitement malhonnête, d’oser dire ne pas savoir combien d’enseignants pourront partir en formation E, – peut être 4 ou 5 (!) – et sembler ignorer combien de postes E seraient vacants pour permettre à ces enseignants de partir en formation, alors que 34 de nos collègues ont quitté leur poste spécialisé à l’issue du dernier mouvement.

Nos métiers sont en danger d’extinction à petit feu, et si l’administration se retranche derrière de misérables questions d’enveloppes budgétaires, à défaut de se soucier vraiment des enfants et des familles, qu’elle ose au moins énoncer clairement l’agonie programmée des RASED par l’abandon de la formation spécialisée!

Nous sommes encore nombreux, et debout, enseignants spécialisés, à aimer et à défendre les métiers que nous avons choisis !

Nous avons encore besoin de vous, pour défendre nos justes revendications, et nous comptons sur votre acharnement, pareil au nôtre, pour que cesse le démantèlement des Réseaux d’Aides Spécialisés aux Elèves en Difficulté.

Bien cordialement, et toujours déterminée,

Madame Cécile Bigorne, présidente de l’AME62

Ce contenu a été publié dans communiqué, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *