Décisions prises en AG de IUFM 59/62 en Lutte

 Paris Manif anti sarko DSC_9044-web par BELHASSEN Gérard dit LEBEBEL
Paris Manif anti sarko DSC_9044-web par BELHASSEN Gérard dit LEBEBEL

Aujourd’hui lundi 11 janvier 2010  s’est tenue à Villeneuve d’Ascq une Assemblée Générale  qui a permis de constater que la  détermination des personnels s’amplifie et se durcit.   De toute urgence, nos revendications doivent être entendues et prises en compte.  Plusieurs centaines de personnes se sentent concernées et motivées ! Par conséquent, face aux nombreuses incertitudes, l’action continue et s’intensifie. Les décisions sont les suivantes :

* Le collectif envoie dès aujourd’hui ses voeux au président de l’Université d’Artois…tout en lui adressant sa pétition (plus de 1200 signatures !) ainsi qu’une demande d’audience, délégation  composée des personnels représentant les 6 sites  et toutes les catégories de personnels (Biatoss + contractuels + formateurs). Il s’agit d’expliquer le bien-fondé de  nos revendications, tout en démontrant que, dans l’intérêt général, le service public de  formation des maîtres ne devra se passer ni du savoir-faire de tous les  personnels de l’IUFM,  ni de ses six sites IUFM.

* Notre pétition sera également adressée dès aujourd’hui à M. le Recteur ainsi qu’aux présidents des 5  autres Universités de la région.

* Une distribution de tracts sera organisée à l’entrée du Grand Palais de Lille, où se tiendra le Salon Régional des Etudiants. Objectifs : expliquer à tous où se trouve l’intérêt des jeunes qui se destinent à exercer le plus beau métier qui soit. Enseigner est un métier qui s’apprend ! Notre région ne peut pas se payer le luxe de laisser faire un invraisemblable gâchis !

* Soutien apporté par les personnels à la pétition des étudiants-professeurs, qui démarre  aujourd’hui.

* Organisation par le collectif de réunions et de dispositifs inter-sites, avec mise en scène, si nécessaire, de diverses actions à caractère spectaculaire et symbolique, qui permettront au grand public et à la presse  de mesurer le grand danger et l’incroyable gâchis qui menacent notre service public dans la région Nord-Pas de Calais.

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *