Mieux vaut en rire !!!

Qui a dit que la justice n’était pas la même pour tous, qu’elle favorisait les puissants au détriments des plus humbles ?

Ceux qui pensent ainsi se fourvoient probablement, la preuve :

Un « casse toi pauv’ con » -assumé- adressé à un haut dignitaire de l’état coûte 30 € avec sursis à « l’outrageur ».

En revanche, un allez « allez vous faire foutre » (nié) censé être adressé à des CRS (humbles fonctionnaires) pourrait coûter 1500 € à cet autre « outrageur ».

Ecartons tout de la suite la possibilité selon laquelle « casse toi pauv’ con » serait adressé à un CRS et « allez vous faire foutre » au co-prince d’Andorre ; ça compliquerait tout…

A partir de là, plusieurs hypothèses :

Les fonctionnaires casqués étaient au nombre de 50. En effet, 50 CRS x 30 € = 1500 €.

Pour 1500 €, on peut adresser 50 « casse toi pauv’ con » au locataire de l’Elysée.

Pour 1500 €, on peut adresser 1 « casse toi pauv’ con » collectif lors d’un G50.

L’hypothèse selon laquelle l’outrage supposé aux CRS ne serait qu’un alibi pour faire payer l’aide apportée à des migrants est certainement fortuite puisque le délit de solidarité n’existe pas…

LD

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *