Compte rendu de l’audience du sgen-CFDT à l’inspection académique d’Arras

Anne Ecuyer, militante du Sgen-CFDT et maître E dans un Rased de Béthune, participait à cette audience .

Au-delà du ressenti des collègues et que nous avons relayé (avec un nombre important de maîtres E et G quittant leur fonction à la prochaine rentrée et un nombre important de postes vacants en septembre 2009 pour illustrer nos propos) , et que l’IA ne comprend manifestement toujours pas (« Fondamentalement la « sédentarisation » ne change pas le métier« ), nous avons abordé essentiellement 2 points au cours de cette entrevue :

– la lettre de mission,


– les départs en formation CAPA-SH .

La lettre de mission :

Nous avons pu noter une très nette inflexion de la position de l’IA sur ce point . La lecture que j’avais faite des lettres  lors de notre précédente entrevue début avril l’a visiblement amené à revoir sa position .

Le principe des lettres de missions est conservé mais tous les membres des Rased en seront destinataires . Elles font l’objet d’un cadrage départemental, confirmé par l’IA . Elles porteront essentiellement sur 3 points :

– les priorités en matière de public ciblé;

– les priorités en matière territoriale;

– les modes d’organisation , selon que l’on est « sédentarisé » ou non .

L’IA a semblé étonné quand nous avons souhaité qu’apparaissent également les moyens nécessaires à l’exercice de ces missions . Ce n’est pas la même chose de fonctionner quand les réseaux sont complets ou quand, comme c’est le cas sur Béthune, il ne restera que 2 postes E à la rentrée 2009 contre 8 à la rentrée 2008 …

Hormis l’omission de la mention des moyens mis à disposition, cette nouvelle mouture correspond mieux à ce que peut être une lettre de mission .

La formation CAPA-SH :

La lecture des statistiques du Mouvement 2009 nous ont beaucoup inquiétés et nous ont amenés à interpeller à nouveau l’IA sur cette question .

En effet, ce sont 25 maîtres E et G qui quittent leur poste pour de nouvelles affectations (dont 6 affectations en CLIS, 10 en poste Mat ou Elém, 3 Enseignants référents, 3 en UPI, 1 en Segpa, 1 en IME, …) .

Conséquences : 25 postes E vacants et 9 postes G vacants à la prochaine rentrée (auxquels il faut évidemment ajouter les 57 postes supprimés en carte scolaire) .

Or je  rappelle que seuls 2 stagiaires partent en formation E l’an prochain et 0 en G .

Le Sgen-CFDT lui a donc demandé de revoir à la hausse ces départs afin de permettre que ces postes soient pourvus . L’IA a refusé en réaffirmant que sa priorité portait sur les options D et F pour la prise en charge des élèves handicapés dans le cadre d’une classe .

Si nous ne contestons pas cette priorité aux élèves handicapés, bien au contraire, pour autant cela ne doit pas se faire au détriment de la prise en charge des élèves en grandes difficultés.

Au fil de nos échanges, il a accepté « d’aménager un peu » les départs en stage CAPA-SH à la rentrée 2010 . Et encore, l’effort » ne portera-t-il que sur les maîtres E . Je pense avoir compris que, dans son esprit, il n’y aura pas de départ CAPA-SH option G en 2010 …

Inutile de te dire que ces choix, s’ils étaient confirmés, nous inquiètent beaucoup tant ils seraient lourds de conséquences sur le devenir des Rased .

J’ai bien sûr fait le lien avec la carte scolaire en lui demandant s’il avait l’intention de supprimer ces postes non pourvus . Il a botté en touche, renvoyant cette question à plus tard . Mais la stratégie est évidente :

-postes vacants

– pas de départs en formation – suppression des postes .

L’annonce de la suppression de 34000 emplois dans la FP l’an prochain (dont sans doute 15 à 20 000 dans l’EN) conforte cette analyse .

Le Sgen-CFDT sera extrêmement vigilant sur cette question de la formation l’an prochain parce qu’elle conditionne largement l’avenir des Rased .

Une dernière info : Monsieur Pétreault nous a annoncé qu’il voulait faire partir 2 psys supplémentaires en formation l’an prochain . Non pas qu’il fasse preuve de générosité tout à coup, mais 2 collègues ont obtenu un changement de département l’an prochain et 1 ou 2 autres quittent leur poste pour d’autres raisons . Le nombre de postes psy vacants à la prochaine rentrée est de 6 !

Les postes vacants de maîtres E ne seront pas pourvus à titre provisoire comme les années précédentes ..

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *