SGEN-CFDT : Groupe de travail RASED

Le jeudi 12 février s’est tenue au ministère une deuxième séance de travail sur la difficulté scolaire. Le ministère représenté par le responsable de la DGESCO et le DGRH. Pour les organisations syndicales étaient représentés: le Sgen-CFDT (Michelle ZORMAN et Joël BONENFANT), le SnuIPP (3), l’UNSA (3 dont un IEN) et FO (2).

En introduction, la DGESCO rappelle le statut de cette réunion qui n’est qu’un groupe de travail et n’a pas de valeur institutionnelle.

Le Sgen-CFDT a demandé des précisions sur les directives éventuelles qui auraient été données aux inspecteurs d’académie concernant la limitation des départs en formation pour les maîtres E et G. Le SnuIPP souligne que d’après leurs informations, il n’y aurait pas de quoi remplir une formation complète sur toute la France. Le ministère s’engage à rappeler les règles aux inspecteurs et que les départs doivent être maintenus au même niveau que l’année en cours.

Au cours de la dernière réunion, il était apparu nécessaire de préciser dans quelles conditions pouvaient s’exercer les missions des 1500 maîtres surnuméraires spécialisés à travers une note de service à destination des IA. Le DGESCO précise que cette note ne remet pas en cause les missions définies dans la circulaire de 2002.

En séance, la DGESCO nous a transmis un projet de circulaire sur lequel les organisations syndicales ont fait des commentaires. Les interventions ont relevé de nombreuses ambiguïtés, certaines pouvant conduire à la remise en cause des missions telles que définies dans la circulaire de  2002. D’autre part, certaines de ces missions ne figurent pas dans la note proposée (en particulier la prévention) . L’Unsa a posé la question du pilotage de tous ces dispositifs par les IEN. Il ne souhaite pas que les IEN aient uniquement un rôle de contrôle et demande que l’on fasse confiance aux équipes. Les liaisons entre maîtres spécialisés et les partenaires extérieurs  ainsi qu’au sein de l’école ou des écoles impliquent que ces personnels sédentarisés aient du temps pour les réunions de synthèse.

Sur plusieurs points, le Sgen-CFDT et l’Unsa et à un degré moindre le SnuIPP demandent que la formulation retenue ne laisse pas entendre que les postes supprimés l’ont été du fait de la mise en place de l’aide personnalisée.

Le Sgen-CFDT a demandé que le maintien des indemnités soit clairement rappelé. . D’autre part, pour répondre aux inquiétudes des collègues sur des nominations à titre provisoire, le Sgen-CFDT a demandé qu’il soit précisé que les personnels étaient affectés sur des postes à titre définitif. Enfin, il a demandé la suppression de la mention sur la possibilité d’intervention en classe entière.

Un texte modifié sera proposé aux organisations syndicales, qui pourront à nouveau réagir avant lundi et le ministère décidera de la circulaire. Qui sera adressé sous peu aux IA et aux recteurs. Nous vous transmettrons la version finale dès que nous l’aurons.

Le groupe  va prolonger son travail sur :

le « toilettage » de la circulaire de 2002, la formation des enseignants spécialisés avec la mastérisation, la formation des 40000 enseignants sur la prise en charge individuelle de la difficulté scolaire qui a été annoncée par le Ministère.

Les organisations syndicales s’accordent pour dire que toute évolution doit se faire dans le cadre d’une concertation et d’un dialogue. Avant d’engager des discussions sur les 40000 PE, elles demandent une clarification sur l’objectif. D’autre part, avec la disparition programmée des IUFM, qui s’occupera de la formation des maîtres spécialisés ?

Le Sgen-CFDT a souligné que si le ministère envisageait de retravailler la circulaire de 2002, il lui semblait essentiel, en préalable, d’avoir un état des lieux et un bilan des missions assurées actuellement par les personnels spécialisés en particulier, compte tenu des évolutions de la loi handicap. D’autre part, il a demandé que les associations professionnelles soient associées à ce groupe de travail en fonction des sujets traités.

Le ministère soumettra aux organisations syndicales un calendrier et des thèmes de travail. La prochaine réunion aura lieu le lundi 10 mars à 17 h 30 autour des missions des maîtres spécialisés dans le cadre d’une réécriture de la circulaire.

http://pagesperso-orange.fr/sgen5962/

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *