Recul ou écran de fumée?

Trois syndicats ont annoncé dans les  journaux un recul de X. Darcos quant à la « sédentarisation » de 3000 postes E et G en RASED.
Pour la plupart des enseignants spécialisés, cette annonce est un écran de fumée et une manipulation dont le but est surtout de gêner la reprise des actions engagées pour s’opposer à la suppression des aides spécialisées que ce gouvernement organise.
Il  faut redire que le projet que le  ministre a fait voter par le biais de la loi de finances  conduira automatiquement au démantélement des équipes existantes ( déjà souvent insuffisantes et incomplètes ).
Cette sédentarisation -disqualification induit également la fuite des candidatures pour les stages de spécialisation et à la mort naturelle de ces professions pourtant quasiment indispensables pour certains enfants en souffrance à l’école et incapables d’y apprendre.
X. Darcos  interviewé sur une radio déclare :
Je ne comprends pas d’où les « 3 syndicats » ont tiré l’info que 1500 enseignants spécialisés seraient sédentarisés.
Le ministre lui même a expliqué clairement à RTL : c’est toujours 3000 enseignants qui seront sédentarisés. Parmi eux, 1500 sont remis devant une classe , les 1500 autres seraient des « maîtres surnuméraires » qui continueraient « à rendre des services aux collègues ».

Continuons la lutte !

Tous à Arras le mercredi 14 janvier , à 10H, maison des sociétés, pour l’Assemblée Générale du « Collectif Rased 62 »


Ce contenu a été publié dans Appels, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *