Rassemblement devant l’I.A. d’Arras

Les enseignants des RASED ont donné, hier, un avant-goût de la mobilisation


Une délégation de RASED a été reçue, hier, par l’inspection suite à la mobilisation.

« Réseau d’aide, réseau Dead ». Les RASED (réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté) ont ressorti leurs gilets jaunes. Venus de tout le département, une cinquantaine d’enseignants spécialisés, de parents d’élèves, ont manifesté hier devant l’inspection académique.

Un avant-goût de la journée d’aujourd’hui… « RASED en danger », « Réseaux d’aide : réseaux dead »… Coups de sifflets et mégaphones, les slogans des enseignants spécialisés ont résonné, hier, devant l’inspection académique.

« On veut nous remettre devant une classe, déplore Valérie, maître G. Je travaille sur un secteur de onze écoles . On me propose de me fixer sur l’école la plus importante… Mais ce n’est pas celle où j’ai le plus d’élèves en difficulté ! » Lors de l’annonce du budget 2009, le gouvernement proposait la sédentarisation ou la suppression de 3 000 postes de RASED.Face à la mobilisation, le gouvernement a reculé : 1 500 postes sont aujourd’hui concernés.

Dans le Pas-de-Calais, 55 postes vacants seraient menacés. « Que vont devenir les enfants en difficultés, s’interroge Nelly. Des élèves – radiateurs ! Toujours au fond de la classe, jusqu’à ce qu’ils sortent du système scolaire…

Nous avons choisi de nous spécialiser pour aider les enfants dont les difficultés n’ont pas trouvé de réponses en classe… Notre rôle ne peut pas être remplacé par deux heures d’aides personnalisées ! » Pas de doute, les RASED seront aux côtés de leurs collègues dans les cortèges de l’éducation. « C’est le symbole d’une grave dérive, explique Frédéric, maître E du réseau de Saint-Nicolas. Depuis que je bosse,tous les ministres y sont allés de leurs mesurettes.. Là, c’est différent. On touche aux valeurs mêmes de l’école. On va vers une privatisation du système scolaire… »


S. N.

Ce contenu a été publié dans presse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *