LETTRE DE PARENT INQUIET SUR LE DEVENIR DE L’ECOLE

Q’ attendons nous de l’école aujourd’hui ?

L’école de la république doit être gratuite laïque et assurer la réussite de tous.


Demain sommes nous prêt à revenir sur ces acquis fondamentaux ?

Pouvons nous accepter que l’école soit réservée aux  bons élèves issus d’un milieu bien favorisé ?
Comment croire qu’avec une population croissante et 13500 postes en moins l’école peut faire réussir tous les élèves ?
Les classes sont déjà surchargées, le gouvernement nous assène tous les jours que l’école est imparfaite, qu’il y a trop d’échec scolaire .Ceci est vrai !
Alors comment peut-il nous faire croire que cela ira mieux en supprimant des postes, en alourdissant les programmes tout en réduisant le nombre d’heures de cours ?

Il supprime le RASED cette aide spécialisée et individualisée dont les trois membres ont reçu des formations spécifiques pour permettre aux enfants en grande difficulté de retrouver un statut d’élève, lui rendant par là même, le sourire, la joie d’aller à l’école.

On le sait tous les difficultés scolaire sont à l’origine de tension insoutenable dans les familles, parents très inquiets, enfants culpabilisés, les messages ne passent plus.

Où les familles vont-elles trouver un lieu d’écoute, un temps de parole pour retisser des liens harmonieux ?

Elles seront obligées de se diriger vers des aides extérieures et payantes. Très peu pourront le faire. Ces enfants ne seront plus pris en charge, avec les conséquences  que l’on imagine.

Les enseignants malgré leur grand  soucis de bien faire, ne pourront plus, avec si peu de moyens, assurer leur mission première.

Une étude a été effectuée dans quelques quartiers difficiles. On a mis plus d’enseignants, plus d’aides éducateurs et on a vu les réussites scolaire augmenter, le pourcentage d’élèves en retard de deux ans ou plus en 6ème a diminué plus vite qu’ailleurs.

Ceci nous mène à l’équation suivante :
+ de réussite = + de moyen = – de délinquance
Le gouvernement connaît cette équation, c’est pour cela qu’il songe à abaisser l’âge pénal !

Nous continuerons la mobilisation le temps qu’il faudra à Mr Darcos pour retirer ses décrets !

Pascale C

Ce contenu a été publié dans textes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *