Désobéissance

Le mouvement lancé par Alain Refalo qui consiste à entrer en résistance pédagogique contre l’application des mesures liées à la réforme de 2008 de l’école prend de l’ampleur dans toute la France.

Une pétition intersyndicale ayant recueilli 10 000 signatures sera remise cet après-midi à Toulouse à l’inspection académique à l’occasion de la manifestation contre la suppression de 3 000 des 8 000 postes Rased (Réseau d’aide spécialisée aux enfants en difficulté). Des manifestations identiques auront lieu un peu partout et notamment au Havre et à Montpellier où se rendra d’ailleurs Alain Refalo pour soutenir un enseignant qui a adopté la même démarche que lui est qui est sanctionné sévèrement.

À Colomiers, d’autres enseignants ont aussi fait part de leur désobéissance dans des lettres adressées à l’inspection académique. Cette dernière a aussi reçu des lettres de protestation signées par les parents d’élèves de la classe d’Alain Refalo ; des parents d’élèves élus du conseil d’école, de la FCPE.

Selon Alain Refalo, plusieurs écoles élémentaires et maternelles de Colomiers ont décidé de repasser aux 26 heures dès la rentrée de janvier, suspendant ainsi l’application du dispositif d’aide personnalisée.

L’enseignant contestataire a reçu par trois fois dans sa classe la visite de l’inspecteur de circonscription Frédéric Lombardo lequel a dressé par lettre un constat de désobéissance. Il reviendra en janvier pour voir si le dispositif est appliqué.

suite de l’article de la Dépêche.fr : http://www.ladepeche.fr/article/2008/12/17/509153-Education-nationale-C-est-la-Journee-nationale-de-la-desobeissance.html

Ce contenu a été publié dans presse, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *