Sauvons les RASED : Déclaration du SNPI-fsu


Tout d’abord quatre remarques préliminaires :

  1. Décision autoritaire sans argument,
  2. Décision sans analyse des apports réalisés par les RASED dans les écoles,
  3. Décision fortement contestée par le monde éducatif,
  4. Décision sans perspective d’avenir pour tous les élèves et les enseignants aidés.


Cette décision coïncide avec la mise en place du dispositif d’aides personnalisées ; il faut comprendre que cette initiative était le premier niveau de la décision actuelle : il n’y pas de hasard, ici, comme ailleurs, nous sommes face à un système qui veut détruire l’idée d’un service public d’éducation ouvert à tous.

Le SNPI-fsu déplore cette mesure car elle fait croire que le dispositif d’aides personnalisées s’adresse aux mêmes élèves – il n’en est rien ! Cette suppression des RASED fait perdre une ressource originale et attendue dans tous les territoires : néanmoins les obstacles à leur exercice ne sont pas nouveaux (faiblesse des recrutements, réduction du temps de formation, baisse des frais de déplacement, équipes incomplètes.
Cette décision est celle d’un comptable myope qui ne voit pas plus loin que ses colonnes de nombres ; en supprimant les RASED, le ministre ampute le service public d’une ressource de recours pour l’école dans l’école – nombreux seront les élèves abandonnés sur le bord de la route de l’éducation scolaire (parions que ce seront les plus faibles ou les plus éloignés des centres urbains).

Le SNPI-fsu conteste ce choix et appelle à sa levée. D’autres solutions existent, encore faut-il consulter les professionnels !

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *