Pétition de soutien avec Alain REFALO

Avec le concours du SNUipp, SE Education, Sgen-CFDT, SUD-Education, CGT-Education

Nous soutenons Alain Réfalo : Pétition à retourner à la section SNUipp de la Haute Garonne .

L’un de nos collègues de l’école Jules Ferry de Colomiers a décidé d’informer l’Inspecteur d’Académie de son refus de se soumettre aux injonctions ministérielles de manière à dénoncer  un processus réfléchi et destructeur des fondamentaux du système éducatif français. Les restrictions budgétaires insupportables sont en effet indissociables d’une régression sans précédent en terme de politique éducative.

Soumise à une avalanche de réformes qui orientent l’école sur une très mauvaise pente, confrontée à l’annonce de suppressions de postes considérables, obligée de travailler dans des conditions de plus en plus dégradées, notre profession est mise à mal comme jamais.

Nous nous sentons méprisés, niés dans notre professionnalité.

Dans les écoles, nous croulons sous les injonctions et tâches supplémentaires, devons rendre de plus en plus des comptes à l’administration au détriment du cœur de notre métier : l’enseignement auprès des élèves.

La négation d’un véritable dialogue social, les décisions prises sans aucune concertation, l’absence de réponse du ministre de l’éducation face aux revendications et mobilisations répétées des personnels est une marque supplémentaire de mépris et suscite la colère.

Dans ce contexte, nous considérons que la prise de position d’Alain Réfalo ne doit pas être considérée comme un acte isolé mais bien comme l’expression de ce que nous subissons et ressentons au quotidien.

Sa lettre entre profondément en résonance avec l’état d’esprit actuel de la profession.

C’est la raison pour laquelle nous soutenons notre collègue et demandons qu’aucune sanction disciplinaire ne soit prise à son encontre.

Nom                        Prénom                              École                      Signature

Ce contenu a été publié dans Appels, Pétitions, textes, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Pétition de soutien avec Alain REFALO

  1. CECCALDI Valérie dit :

    En effet, la coupe est pleine, et les enseignants ont aussi leurs limites : ils ne se sentent pas reconnus dans leur fonction mais au contraire méprisés et trahis. La déferlante qui s’abat sur l’éducation nationale est sans précédent et ses conséquences lourdes et durables sur la société de demain. L’initiative de Alain Refalo est courageuse et relève d’un acte citoyen, afin que demain »personne ne reste sur le bord du chemin »! Nous en prenons mal le chemin. Merci à ce collègue.

  2. Guiddoum dit :

    Au moment ou le gouvernement distribue 360 milliards d’argent publique à uen poignée de banquiers richissimes, il supprime des milliers de poste d’enseignants utile à des millions d’enfants de ce pays.

    Pour arroser leurs riches copains avec l’argent publique, ils dépensent sans compter. Ils sont le culot de venir nous présenter la facture.

    Toutes leurs « réformes » n’ont qu’un seul but, diminuer par tous les moyens les budgets publics pour reverser l’argent ainsi économisé aux industriels et aux financiers…

    La coupe est pleine. Nous serions bien lâche de laisser cet instituteur seul. La solution nous la connaissons. Envoyer des lettres collectives à nos inspecteurs, pour leur dire la même chose.

    C’est la seule façon de réduire à néant leur menace stérile de sanction individuelle. L’école n’est pas une caserne et l’UMP ne fera pas sa loi dans les écoles.

    L’année dernière, on m’a prévenu une heure 30 avant la venue de l’inspectrice dans ma salle de cours…

    Elles (la proviseur et l’inspectrice) pensaient me coincer, confondant esprit de courtisan et esprit libre.

  3. Brigitte dit :

    Je ne soutiens pas ce Monsieur qui pour moi véhicule de bien étranges préceptes qui me font penser à tout autre chose que de la résistance…. Non violence, ecologie, reiki, auto gestion, cela m’inquiète d’autant plus que son centre de ressources sur la non violence à Colomiers est placé à côté du lycée…. Ces personnes endoctrinent les jeunes et ce qui m’afflige c’est que le corps enseignant ne soit pas plus lucide face à ses dérives…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *