Les parents d’élèves créent un collectif contre la suppression des Rased


mardi 25.11.2008, 05:13 – La Voix du Nord :


Envoi de lettres au ministre, installation de stands, occupation de locaux formentles actions envisagées par le collectif.


MÉRICOURT


C’est avec beaucoup d’inquiétudes que les parents d’élèves ont pris connaissance du projet de loi de finances 2009 où il est évoqué la suppression des moyens des réseaux d’aides spécialisés aux élèves en difficulté (RASED). Vendredi soir, les représentants des associations de parents d’élèves des écoles de la commune se sont rassemblés pour constituer un collectif et s’opposer à ces mesures.


« Les parents d’élèves sont en colère contre la suppression des postes des RASED, mais aussi contre la suppression de l’accueil des enfants de 2 et 3 ans dès la rentrée. C’est à nous, parents, de se mobiliser car nos enfants sont les premiers concernés. C’est leur éducation qui est en danger », se révoltait Pascale Clerc, parent d’élève à la tête du mouvement.


Le dispositif RASED permet aux élèves qui rencontrent des difficultés de bénéficier d’aides spécialisées complémentaires. Dans la circonscription regroupant Avion, Méricourt et Sallaumines, 22 postes d’enseignants spécialisés sont menacés et demain, plus de mille élèves en difficulté pourraient se retrouver sans aide. Au niveau national, il est évoqué la suppression de 3 000 postes d’enseignants des réseaux d’aides.


« Les deux heures d’aide personnalisée ne peuvent en aucun cas remplacer le travail effectué par les RASED », affirmaient les parents.

Corinne Tavernier, rééducatrice, et Arnaud Duhamel, maître, tous les deux exerçant au Rased de Méricourt, étaient invités à la réunion. « Nous avons été sollicités par les associations de parents d’élèves qui se sont mobilisées pour s’organiser autour d’un collectif afin de défendre l’école publique en général. À travers leurs actions, ils veulent donner un élan au mouvement qui est lancé depuis plus d’un mois au niveau de la profession de l’Éducation nationale, des enseignants dits spécialisés, mais aussi ceux qui travaillent en maternelle et qui sont touchés par les mesures annoncées par le gouvernement », précisait
Arnaud Duhamel.


Vendredi soir, Jean-Claude Lefebvre et Olivier Lelieux, adjoints au maire, ont apporté le soutien de la municipalité. Dans un premier temps, le collectif rassemblera un maximum de parents de toutes les écoles de la commune, « car il est très important de se regrouper pour avoir plus de poids », rappelait Pascale Clerc. La mobilisation s’organise au sein du collectif avec pour premiers objectifs, d’« expliquer aux parents en quoi l’école de leurs enfants est menacée aujourd’hui ».

Des lettres seront envoyées à l’inspection d’académie et au ministre de l’Éducation nationale.

Les actions pourraient éventuellement déboucher sur l’installation de stands devant les établissements scolaires, voire des occupations d’écoles.

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Autour_de_Lens/Au_Sud_de_Lens/2008/11/25/article_les-parents-d-eleves-creent-un-collectif.shtml

Ce contenu a été publié dans presse, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *