Grande-Synthe : « Non à la suppression des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté ! »

jeudi 13.11.2008, 04:58 – La Voix du Nord :

La circonscription de Dunkerque-Grande-Synthe compte douze enseignants spécialisés. Ils interviennent dans les écoles primaires. La circonscription de Dunkerque-Grande-Synthe compte douze enseignants spécialisés. Ils interviennent dans les écoles primaires.

|  ÉDUCATION |

« Sauvons les Rased ! » Le mot d’ordre a rassemblé, hier matin à Grande-Synthe, des enseignants du primaire. Ils craignent la suppression à l’échelle nationale de ces réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté.

Porteurs d’un gilet jaune fluo comme pour mieux attirer l’attention sur leurs revendications, ces enseignants spécialisés ont rencontré la presse, hier, à 8 h 30, à Grande-Synthe.

La circonscription de Dunkerque – Grande-Synthe (1) compte douze enseignants en Rased. Ces hommes et ces femmes interviennent dans les écoles maternelles et élémentaires pour s’occuper d’élèves en difficulté, en termes d’apprentissage ou de comportement. Cyril Leconte intervient dans les écoles Jean-Moulin, Buffon et Clemenceau de Grande-Synthe. « Nous intervenons pendant le temps scolaire auprès de groupes de six au maximum. Nous suivons ces élèves pendant quelques mois, une année ou plusieurs années selon les cas. » D’après les chiffres qu’il a cités, les Rased concernent environ 150 000 enfants en France et 9 000 enseignants spécialisés. Dès 2009, le gouvernement propose de supprimer un tiers des postes par an, jusqu’à leur disparition, et cela pour « des raisons budgétaires  »…

Pour lire la suite : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Secteur_Dunkerque/2008/11/13/article_non-a-la-suppression-des-reseaux-d-aide.shtml

Ce contenu a été publié dans presse, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *