Collectif RASED 62 : rencontre avec le Senateur Danglot à Divion

samedi 29 novembre 2008

10H Divion , Congrès Régional du Parti Communiste. Deux valeureux chevaliers de l’ordre des RASED, Anne et moi, tracts à la main, slogans percutants scotchés sur nos gilets jaune, constituaient la délégation des Réseaux d’Aides du Pas de Calais appelée à rencontrer Monsieur le Sénateur Danglot.

Bientôt le sénateur nous rejoint à l’accueil, et nous reçoit à la « Bonne Franquette » dans un petit entrepôt contigu à la salle de Congrès.

Discussion informelle, rappel de nos actions, de l’existence du » Collectif RASED 62″ et de nos revendications:

– le retrait des projets Darcos,

–  le refus de la transformation rapide de l’Education Nationale et de la société Française par une droite brutale, décomplexée,  marchande, extrémiste, xénophobe et populiste qui rend inaudible le discours des RASED basé sur l’aide et pas la domination, la coopération et pas l’exclusion, le respect de la personne et pas le mépris, le respect de la pensée, de l’histoire, de la complexité, de la différence et pas le formatage, le gavage, l’uniformisation et la simplification populiste …

L’entretien touche à sa fin, Monsieur le Sénateur nous assure de son soutien, nous informe que de nombreux amendements ont été déposés, que l’opposition le 3 décembre, en la personne du Sénateur Fisher bataillera ferme pour faire entendre notre voix. Nous obtenons l’autorisation de distribuer nos tracts à la pause déjeuner…

Tout va bien jusqu’au moment ou le Sénateur revient nous proposer de prendre la parole quelques minutes au pupitre, pour exposer aux 250 congressistes notre lutte et nos revendications.

Panique à bord, manœuvres de dégagements, tentatives d’exfiltrations :

« mais, nous n’avons pas préparé une telle intervention… nous allons bredouiller… nous n’avons pas l’habitude de parler en public etc…

Le Sénateur Danglot nous dit que c’est une tribune que des Maires, des Conseillers Régionaux, Généraux, des élus de tout le département sont réunis et que c’est l’occasion de les sensibiliser .

Nous acceptons.

Dix minutes pour préparer un petit discours, pour décider qui monte au pupitre :

-toi ?

-non toi ! non toi tu parles bien, tu as la parole facile !

– facile facile, bon allez de toutes façons maintenant faut y aller !

Et c’est comme ça qu’un samedi matin je me suis retrouvé seul sur l’estrade à haranguer 250 personnes au  Congrès Départemental du Parti Communiste Français.

Tout s’est finalement trés bien passé. On a été très bien reçu et les congressistes ont été bon public.

Ce contenu a été publié dans Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to Collectif RASED 62 : rencontre avec le Senateur Danglot à Divion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *