Bagatelle. Les parents occupent l’école : Le couperet va bientôt tomber, préparons nous aussi, des actions plus dures

A l'école Georges-Hyon, on craint des suppressions de postes . Photo DDM,Archuves.
A l’école Georges-Hyon, on craint des suppressions de postes . Photo DDM,Archuves.

Hier matin, une cinquantaine de parents d’élèves inquiets ont occupé quelques instants l’école élémentaire Georges-Hyon à Bagatelle et retardé le départ de la directrice qui devait se rendre à une réunion du réseau « Ambition réussite », appellation qui remplace l’ancien nom de ZEP. Motif de leur inquiétude : l’annonce faite par Xavier Darcos, Ministre de l’Éducation Nationale de supprimer 3 000 RASED (Réseaux d’Aide Spécialisée aux élèves en difficulté), à la rentrée 2009, avant une suppression totale de ces postes d’enseignants spécialisés dans le rattrapage des difficultés d’apprentissage (Enseignants E) et dans les difficultés d’adaptation (Enseignants G). Or, dans cette école de nombreux élèves sont suivis par les RASED. Ce qui est en jeu à terme, c’est le retour aux classes de perfectionnement, où tous les élèves en difficulté au lieu d’être pris en charge en petits groupes, voire individuellement par les RASED quand toutes les autres actions de soutien ont échoué ; sont regroupés dans une même classe… La détermination des parents a eu pour conséquence la venue sur place d’une inspectrice qui, moyennant que les manifestants laissent partir les enseignants, les a écoutés. Les parents demandent que soit organisé un référendum national. Tels sont les termes de la lettre que l’inspectrice a rédigée et soumise à l’inspecteur d’Académie du département, lettre dont elle leur a communiqué la copie. Autre point de mécontentement côté maternelles : la remise en question de l’accueil des enfants à 2 ans. La déléguée de parents d’élèves, Mme Treillou, précise : « Pour apprendre le français, il faut 4 ans. Un an d’apprentissage de moins, ça donne un gros déficit langagier et une socialisation plus lente. Voilà pourquoi nous voulons que nos enfants aillent à l’école de bonne heure ».

Éric Tournié, inspecteur d’Académie adjoint rappelle qu’il s’agit « pour le ministre de sédentariser les enseignants spécialisés en RASED dans les écoles qui en ont le plus besoin et non de les supprimer ». Les élèves bénéficieront d’une aide personnalisée de deux heures par semaine et deux heures d’accompagnement éducatif de 2 heures par jour, hors cours. »

http://www.ladepeche.fr/article/2008/11/29/500621-Bagatelle-Les-parents-occupent-l-ecole.html

Ce contenu a été publié dans Non classé, presse, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *