Collectif « RASED 56 » : Actions !

Depuis le 7 novembre, date de la création du collectif « rased » 56″ les actions se multiplient,  en voici quelques exemples :


Aides spécialisées à l’école :  « création du Collectif 56 »

Défense des RASED et des aides spécialisées à l’école

Vendredi  7 novembre 2008, à l’initiative de l’AREN-56, (Association des Rééducateurs de l’Éducation Nationale du Morbihan), plus d’une cinquantaine de personnes se sont réunies à la salle Tam-Tam à Lanester pour s’organiser dans un Collectif  de « Défense des RASED »-56. Des rééducateurs, des maîtres E (enseignants spécialisés de réseau d’aides apportant une aide pédagogique), des psychologues scolaires, des parents d’élèves, des enseignants des classes, des élus et des représentants d’organisations syndicales (SNUIPP, SUD-Éducation, SGEN-CFDT) étaient présents.

Tous ont exprimés leur profonde inquiétude face à la mesure adoptée mardi 4 novembre à l’Assemblée Nationale  où a été voté le budget 2009 entraînant la suppression de 11300 postes dans le premier degré dont 3000 postes d’enseignants spécialisés dans les RASED. Des dizaines de milliers d’élèves se verront priver d’aides spécialisées mises en place au sein de l’école, sur le temps scolaire, aggravant ainsi les inégalités entre les élèves.

Il a été relevé lors de cette réunion la difficulté à lutter contre les méthodes employées par le ministre de l’Éducation, M. Darcos, qui consistent à entretenir  la confusion dans l’opinion publique entre les aides spécialisées assurées par les membres des RASED (rééducateurs, maîtres d’adaptation et psychologues scolaires) et  le soutien scolaire assuré par les enseignants des classes hors temps scolaire  auprès d’élèves dont la difficulté ne relève pas toujours de ce type d’intervention.

Les parents d’élèves ne se satisfont pas de ces heures de soutien qui de plus allongent  considérablement la journée scolaire de leurs enfants.

Toutes les personnes présentes à la réunion appellent au maintien des postes en réseaux d’aides spécialisées et s’inscrivent dans le Collectif.

Les enseignants des classes disent n’avoir jamais connu une rentrée scolaire aussi épouvantable. Ils manifestent leur désarroi devant la difficulté à mettre en place le nouveau dispositif d’aide. Ils expriment également leur doute sur la pertinence de l’efficacité du soutien scolaire.

Les enseignants spécialisés s’insurgent devant le mépris affiché par leur ministre. Leurs approches spécialisées sont le fruit de décennies de recherches théoriques et pratiques, des savoirs qu’on ne peut balayer d’un revers de restriction budgétaire. Ce n’est pas à cause des interventions spécialisées que le taux d’échec scolaire est à 15 % mais grâce à elles qu’il n’est pas plus élevé.

Les inquiétudes ont été nombreuses quant à la suppression des RASED et des postes d’enseignants spécialisés dans les structures associatives comme les CMPP (Centre Médico Psycho Pédagogiques). Le risque est grand de voir ce  début de restructuration de l’École Publique  aboutir au saccage de l’École de la République laïque, gratuite et obligatoire.

Il est décidé, lors de cette réunion, la création du « Collectif Défense des RASED ».

Ce collectif est soutenu par :

L’AREN 56

La FCPE

SGEN-CFDT

SUD-Éducation

SNUIPP

AFPEN 56

CRAP 56

Les actions à venir du collectif :

* L’AREN-56 sera reçue en audience par l’Inspecteur d’Académie, accompagnée de représentants des maîtres d’adaptation, de psychologues scolaires et des délégués syndicaux le mercredi 19 novembre 2008 à 16 heures.

Le Collectif de défense des RASED-56 appelle à un vaste rassemblement devant l’Inspection Académique à Vannes ce jour-là.

* Il soutient le mouvement de grève annoncée le jeudi 20 novembre 2008 et y participera
* Information à tous les parents, à tous les partenaires avec envoi de courriers et mise en place de pétition
* Motion de Conseil d’Écoles, rencontre avec les élus.

La presse régionale (le Télégramme) était présente à la réunion de ce vendredi 7 novembre.

Ouest France  a interviewé des personnels spécialisés de réseau d’aides et recueilli le témoignage de parent dont l’enfant a bénéficié d’une aide du RASED.

Un article devrait paraître probablement le 12 novembre 2008.

Christine GUILLERY  Présidente de l’AREN 56 (02 97 57 24 80)

Fatima KESKAS trésorière et administratrice de l’AREN 56(06 85 56 69 95)

La communication :

La lettre du député UMP :

La rencontre avec l’inspecteur d’Académie :


Ce contenu a été publié dans Agenda, Comptes rendus, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *