Ècole/armée même combat : Si tu critiques, je te casse !

Stupid Computer!!!

Le Tourquennois Ghislain Dominé, professeur d’histoire-géographie à Lille, aurait été rappelé à l’ordre par le rectorat de Lille, vendredi. Sa critique du numérique à l’école n’a pas plu.

Dans la précipitation, il a tout effacé. Jeté aux oubliettes des dizaines d’articles publiés sur son journal en ligne qu’il tenait depuis quatre ans (Au coin de la rue de Lannoy). Vendredi, le Tourquennois Ghislain Dominé, détaché depuis la rentrée au sein de Canopé (réseau de création et d’accompagnement pédagogique dépendant du ministère de l’Éducation nationale), a appris qu’il allait être sanctionné. En cause : son dernier billet, De l’incertitude 2.0, qu’il a accompagné d’une photo d’ordinateur des années 80, prise quelques jours auparavant… au rectorat de Lille. Un cliché qui n’aurait visiblement pas plu à sa hiérarchie, d’autant que le Président François Hollande a annoncé un grand plan numérique pour l’école.

Une entorse au devoir de réserve ?

« Mon directeur m’a informé qu’un blâme venait d’être formulé à mon encontre. Il avait lui-même été contacté par le délégué académique au numérique », raconte le professeur d’histoire-géo. Sa première réaction ? « J’ai été effondré. Je ne pensais pas que l’Éducation nationale partageait des gènes avec l’armée. » Dans ledit article, le Tourquennois critique la politique du gouvernement sur le numérique à l’école à coup d’« inertie du système éducatif », d’« évangélisme digital » et pose la question du conservatisme. « J’y fais part de mes incertitudes. Je participe au débat, je suis dans mon rôle. » Et d’ajouter : « En dix ans d’exercice, je n’ai jamais attenté à l’Éducation nationale. »

Dans la foulée, le jeune homme a supprimé son blog ainsi que son compte Twitter, particulièrement actif. « Je voulais me protéger. Éviter que mes écrits antérieurs puissent être interprétés en ma défaveur et constituer des preuves à charge. » Le professeur s’est-il autocensuré ? Ça y ressemble. « On m’a dit : vous faites ce que vous voulez mais sachez qu’il y a une procédure de sanction d’engagée. On me laisse une marge d’appréciation. En résumé : c’est à vos risques et périls. J’ai voulu éviter les risques et surtout les périls. »…

Lire la suite ici

Source

nord éclairindex

 

 

Publié dans presse | Marqué avec | Laisser un commentaire

Mort de Rémi Fraisse à Sivens


Mort de Rémi à Sivens : hommage et colère à Paris par leparisien

Rémi Fraisse, un étudiant toulousain âgé de 21 ans est mort dans la nuit de samedi à dimanche sur le site du projet de barrage de Sivens. Il aurait été victime d’un tir tendu de grenade lors d’échauffourées avec les forces de l' »Ordre ». Les élus et médias réunis réclament le respect de « l’État de droit », mais un état qui criminalise et violente sa jeunesse n’est pas un « État de droit », c’est un « État de merde » comme le chantait François Béranger.

Publié dans communiqué | Marqué avec | Laisser un commentaire

Mémoire : Le 27 octobre 2005, Bouna et Zyed meurent électrocutés alors qu’ils fuient un contrôle de police….

Le 27 octobre 2005, Bouna et Zyed meurent électrocutés alors qu’ils fuient un contrôle de police. Des émeutes embrasent Clichy-sous-Bois puis d’autres quartiers en France. L’État met en place un couvre-feu, des méthodes dignes d’un État colonial se multiplient sans que la majorité de la population extérieure à ces quartiers ne réagisse à la répression qui se déchaîne. Contre une population stigmatisée et humiliée quotidiennement. Les magistrats jugent plus sévèrement les « fauteurs de troubles » de ces quartiers plutôt que les auteurs de violences étatiques complices d’un système qui creuse les inégalités et dresse les individus les uns contre les autres.

Le jugement des policiers est continuellement reporté tandis que des jeunes sont incarcérés sans preuve….

Lire la suite ici sur Rebellyon.infos

Publié dans Agenda | Marqué avec | Laisser un commentaire

European Roma Rights : CHARTE POUR LE RESPECT DES DROITS ET LA DIGNITÉ DES OCCUPANTS DE TERRAINS

Campo nomadi ROM, via Triboniano, Milano, periferia Nord-Ovest

Mercredi 15 octobre, une trentaine d’associations ont dévoilé la Charte pour le respect des droits et la dignité des occupants de terrains. Cette initiative est issue d’un constat partagé par nombre d’associations et d’organisations selon lequel les procédures d’évacuation et d’expulsion se déroulent souvent au mépris des droits de ces occupants.

Elle s’appuie sur le droit français, européen et international pour rappeler leurs droits mais également les obligations de l’ensemble des acteurs publics ou privés intervenant dans ce domaine.

Cette Charte a pour ambition de faire évoluer les mentalités et le regard que l’on porte sur les occupants de terrains en communiquant sur la reconnaissance et le respect de leurs droits fondamentaux et de leur dignité. Le caractère illicite d’une occupation n’autorise pas pour autant à recourir à des moyens illégaux afin de faire cesser cette situation. En effet, de nombreuses normes sont censées encadrer l’action des pouvoirs publics et des propriétaires.

Cette Charte souhaite participer à l’évolution des pratiques avec pour objectif une meilleure prise en compte des droits fondamentaux des occupants à chaque étape de vie sur un terrain, de son installation à son expulsion ou évacuation ; selon qu’elle repose sur une décision de justice (expulsion) ou sur un arrêté administratif (évacuation).

La Charte pourra être affichée sur les terrains et les bidonvilles dans différentes langues en fonction des populations présentes et sera diffusée aux acteurs concernés (élus locaux, préfets, huissiers de justice, particuliers, etc.) en leur qualité de propriétaire de terrains occupés et/ou en leur qualité d’intervenant dans la mise en œuvre de la procédure d’expulsion et d’évacuation, ainsi que dans leur mission d’amélioration des conditions de vie des occupants.

La Charte est disponible ici en :

- Français
- Anglais
- Roumain
- Bulgare

N’hésitez pas à imprimer cette Charte et à la distribuer sur les terrains.

Manon Fillonneau
Chargée de mission Droits de l’Homme – France
European Roma Rights Centre (ERRC)
07 61 06 06 78
m.fillonneau.errc@gmail.com

A ce jour, plus d’une trentaine d’associations et de syndicats ont apporté leur soutien à cette Charte en s’engageant à la promouvoir et à la diffuser .

Publié dans communiqué | Marqué avec | Laisser un commentaire

Un papa, une maman : il travaille, elle fait le ménage !

Une mère d’élève de cours préparatoire découvre la fiche de travail « Découverte du monde » étudiée en classe par son son enfant.

papa maman B0VsXDfIMAA6x6d

Elle tweet :

« Consternée par l’exercice « La journée de la famille » de ma fille en classe de CP. Bienvenue en 2014 #Sexisme »

En savoir plus ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans presse | Marqué avec | Laisser un commentaire

L’école moderne de Célestin Freinet en 1958

Publié dans radio | Marqué avec | Laisser un commentaire

Pétition : Sauvons l’espace civique du Collège international de philosophie, pour le droit à la philosophie pour tous !

ferrida images

20 jours pour sauver le Collège international de philosophie

Le Collège international de philosophie est une association loi 1901 fondée en 1983 par la volonté de l’Etat et de grands philosophes français Jacques Derrida, Dominique Lecourt, Jean-Pierre Faye et François Châtelet. D’où sa structure singulière : ce n’est pas une université, mais une association parrainée et financée essentiellement par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Le Collège répond à de grands enjeux philosophiques et politiques :

  • décloisonnement et cohésion de notre société
  • démocratisation de la pensée
  • rayonnement de la culture française

Institution unique en son genre, internationale, interdisciplinaire, il est fondé sur le bénévolat de ses cinquante directeurs de programme français et étrangers. Le monde entier s’en étonne, le connaît et le reconnaît. Sa dotation publique, en constante diminution (240 000 euros en 2013 – par comparaison, une université parisienne reçoit en moyenne 240 millions d’euros), sert essentiellement à payer les quatre salaires de son équipe administrative. Pour la première fois depuis trente en un ans, elle est en passe de ne plus être versée. Les transformations des règles de comptabilité publique ont conduit le Collège à s’associer à la Communauté d’Universités qui lui convenait le mieux, l’Université Paris Lumières. Mais les postes promis pour le Collège au sein de cette Université n’ont pas été débloqués.

Si aucune solution n’est trouvée, le Collège devra se déclarer en cessation de paiements le 5 novembre prochain. Ce serait une catastrophe pour la pensée française dont on mesure mal la portée.

Il reste vingt jours pour empêcher cette mort inacceptable.

Signer la pétition à destination du ministre ici

College phi index

 

Publié dans Appels, communiqué | Marqué avec | Laisser un commentaire

Florange en bande dessinée : Le combat perdu

Florange IMG_2945

Une BD reportage réalisée sur le conflit de Florange et la mort de la sidérurgie lorraine.

Lorraine, 2012. Dans ces vallées industrielles qu’on appelait « le Texas français » pendant les Trente Glorieuses, claque l’annonce de la fermeture des deux derniers hauts-fourneaux du site ArcelorMittal de Florange. Dans une région qui en a compté plus d’une centaine, ils représentent les derniers remparts avant la mort de la sidérurgie lorraine. Au-delà des conséquences économiques, ce déclin industriel engendre une tragédie humaine racontée par Tristan Thil et dessinée par Zoé Thouron.

Publié dans communiqué | Marqué avec | Laisser un commentaire

Miroir, oh mon beau miroir…

1 Ane unnamed

Publié dans Humour | Laisser un commentaire

Ouverture de la chasse aux sans papiers en Europe le 13 octobre 2014

1 affiche-du-13-au-26-octobre-2014-attention-aux-controles 2 affiche-du-13-au-26-octobre-2014-attention-aux-controles

Publié dans communiqué | Marqué avec | Laisser un commentaire